Heure de réveil : 5h10

Je viens de gaspiller quelques minutes de ma vie à pourrir un mec dans les commentaires, et c’était bien.

Tu sais bien. Tu postes un truc genre les mères célib en chient des ronds de chapeaux et t’as TOUJOURS au moins UN père courage déboule, tel l’orque se jetant sur des pingouins en pétant la banquise, juste pour dire «oui mais moi JE» avant de remonter sur sa grue.

Mec.
Ta gueule.

T’es triste de ta situation de père (Le mec est en couple avec «une femme qui ne peut travailler que 4h par jour» la précision est sans doute importante pour appuyer la misère de notre pauvre petit poussin)

🐥🐥🐥

Et de balancer de la grosse stat tout en réfutant les chiffres de l’INSEE.

Je voudrais avoir une conversation sur ton affirmation. Est-ce que ça t’embêterait de me montrer chaque preuve de chaque chose négative que n’importe quelle otarie t’a fait ?

J’ai un peu joué avec lui…en lui demandant 4 fois s’il faisait la vaisselle chez lui. Il m’a répondu avoir un lave-vaisselle mais n’a pas semblé comprendre que l’appareil ne se remplit ni ne se vide seul (le avant/après, tu sais). Et là tu sais qu’il a pas capté le deal du lave-vaisselle, tu sais qu’il raconte des conneries.

Le sealioning, ça s’appelle, c’est selon Wikipedia, source hautement controversée je sais, mais au moins c’est pas l’INSEE :
«Le Sealioning (littéralement otarinage) est un type de trollage ou d’harcèlement qui consiste à importuner des gens par des demandes persistantes d’arguments ou bien des questions répétées, tout en maintenant une apparence de courtoisie et de sincérité. Il s’agit parfois d’invitations à engager un débat, faites de façon incessante et en toute mauvaise foi.»

Sources SOUUUUUUUURCES §§§

SOURCES !

Sources ? Sources !!!

…nan, d’autres sources, pas celles-ci, il y a un biais idéologique sous jacent page 172. Pardon je dérape, heureusement que je n’ai cité aucun nom ni communauté en particulier, j’ai eu chaud. Oui, j’aime bien utiliser les outils des trolls contre eux-mêmes. Sans pitié, sans déontologie. Aucune.

Dégage !
– Pas besoin d’élever la voix, je suis juste là.
Je suis juste curieux de savoir si tu as des sources pour étayer ton raisonnement.
Comic entier : http://wondermark.com/1k62/

🐳🐳🐳

Autre invariable : la charge de la preuve.
A affirmation extraordinaire, preuves extraordinaires.

Ici : “Les femmes sont privilégiées”
«8 trimestre supplémentaire pour la retraite en cas de grossesses…l anexation automatique ees enfants pour les droit caf..
Droit a la pension alimentaire meme en cas de garde alterné…et jusqu en 2006 si je me souvient bien le droit de vivre avec leurs enfants au detriment du pere en cas de separation, ( toujours appliqué officieusement)….

[…autre internaute] 1300 pères se suicident en france tous les ans suite à des allégations mensongères devant la justice. 13% des victimes de violences conjugales sont des hommes sachant que 80% des hommes ne déposent pas plainte. Il faut arrêter de stigmatiser les hommes : le féminisme doit aussi passer par là.»

🤦

Wow DEUX ANS de droits à une retraite qu’on touchera sans doute pas, moi je dis merci, sérieux, deux ans, ouhlà, quelle belle récompense de la vie.
Ça justifie à la fois l’écart salarial, l’écart en terme de charge ménagère, mentale, émotionnelle, et, allez, ça pardonne même le fait que notre propre foyer est le lieu le plus dangereux pour nous, statistiquement (et oui…). Deal.

OU PAS, PUTAIN ! Ou pas !

Vous êtes dans ma maison !
– Vous avez déclaré quelque chose publiquement. Êtes-vous incapable de défendre cette affirmation ? Ou serait-ce car nous ne souhaitez pas d’un débat rationnel ?

Dénoncer la filiation automatique pour les personnes qui accouchent c’est également un tout petit peu ridicule. Tu sais pourquoi on fait ça, Jean-Electrolux ? Parce qu’en général on a des preuves assez nettes que le nourrisson provient de ce parent-là, vu qu’il est juste à côté en train de flipper et de perdre du sang.

On demande au parent 2 de déclarer la naissance car justement, autant il n’y a aucun doute pour la parturiente, autant il y en a sur le parent qui n’a pas accouché, tu vois ? Mais merde c’est pour ça qu’on a inventé le patriarcat, les bases ! Les bases !!!
Et si tu prends un couple lesbien, par exemple, on fait comment ? Y’a pas de père, tout se casse la gueule ? La civilisation s’effondre ? Merde, Marie, qu’est-ce que t’as foutu ?

🐧🐧🐧

Crois-le ou non, mais 79% des blogueuses matinales arrivent à sortir des stats bidon de leur chapeaux.
Je sais, c’est esbaudissant.
85% de ces personnes n’ont presque plus de café, d’ailleurs.

Donc là le mec il se vautre totalement sur un sujet qui ne le concerne pas, en réclamant de l’attention sur sa petite personne parce que «moi, je». Et il arrive à t’énoncer des trucs comme ça, à l’arrache, sans sources. Et quand toi tu sources, il réfute tes sources.

Dans ce cas, j’applique la technique de merde susmentionnée :
«Source ?»
«Source ?»
«Non mais d’accord, ok, mais…tes sources ?»

Ou je détourne le débat de manière totalement idiote :
«Oui mais…tu la fais, la vaisselle ?»
«Nan, vraiment, tu la fais, la vaisselle ?»

En général, et ça m’arrive HYPER SOUVENT, tu n’obtiens aucune réponse (valable) si tu demandes des sources. Un site web complotiste random, ça compte pas.
Tu crois vraiment qu’il y a un lobby féministe qui marne juste pour planquer les chiffres en leur défaveur ? Mais mec, si ce lobby était aussi puissant que ça c’est nous qui gagnerions 20% de plus que toi, tu crois pas ?

Monsieur Soros, j’ai bien fait le taff, je vous envoie comme convenu mon RIB pour versement immédiat de mes indemnités militantes.
Cordialement,
Bisou

Quel intérêt on aurait à nier des stats, en plus, vu que…attention…attention…surprise…pas encore…allez…VU QU’ON BOSSE POUR VOUS AUSSI, MERDE DE MERDE !

Ben vi. Et ça, tu t’intéresserais juste 2 mn à ce qu’on fait, t’aurais capté. Mais non. T’es blessé parce que l’image dit pas «x% des femmes blablabla ET CE TYPE DANS LES COMMENTAIRES».

Much fragilitay 🙄

🍄🍄🍄

Je sais que je devrais poser les vraies sources. En général c’est les potes qui s’en chargent parce qu’elles ont de la suite dans les idées. Moi, je trolle, totalement. Merci, du coup.

C’est important de poser les vrais chiffres et sources car des personnes vont lire ces commentaires. Et entre un tocard qui élucubre et des affirmations sourcées, en général…ouais non, en général rien du tout, mais dans le doute, ça mange pas de pain.
C’est aussi pour ça qu’avant de me barrer de la conv, je fais un post un peu long en expliquant le troll et en disant que je désactive les notifications. Je me dis que ça fait une belle conclusion et qu’à défaut de faire taire mon élucubrateur, je ferai marrer une meuf en facepalm intégral depuis 50 coms.

Le coup de la charge de la preuve est crucial.
La personne qui affirme source.
L’exemple de la théière de Russel est un peu connexe mais intéressant.
J’affirme qu’une théière est présentement en orbite autour de la Terre. Je n’ai pas de preuve de son existence, mais je n’ai pas non plus de preuve de son inexistence.
Est-ce que dans le doute je devrais me dire «ouaiche elle a raison pour la théière» ? Bof.

La théière est donc une croyance, tout aussi respectable qu’une autre (j’ai rien contre les personnes qui croient en dieu), mais une croyance jusqu’à preuve du contraire. C’est à dire pas un fait établi.

98% des blogueuses matinales viennent d’entendre la cafetière s’éteindre.

🦆🦆🦆

Alors, toi aussi, réclame des preuves. Ne réponds pas. Demande des preuves. C’est pas à toi de prouver ce qui est prouvé depuis des lustres, même si tu peux avoir la grande générosité de diffuser les sources de ton savoir.

Remets en doute chacune de leur parole comme ils remettent en doute la tienne. Ils sont tellement persuadés d’être le centre du monde qu’ils ne voient même pas l’intérêt de se justifier. Ils ne le feront pas d’eux-mêmes, alors faisons preuve de charité, aidons-les, ces pauvres hommes en détresse.

Tu as remarqué ça, toi aussi ?
Dès que tu tapes dans le dur, ils se barrent.
Dès que tu leur demandes de la rigueur, ils se barrent.
Dès que tu leur dis que leur situation relève de l’anecdote, ils se barrent.
Dès que tu leur demande d’assumer leurs responsabilités, ils se barrent aussi, c’est pour ça que les mères célibataires sont si riches.

Je dis «ils se barrent» c’est «ils se barrent du débat soit physiquement soit en montant dans les tours devant tant de scepticisme pour finalement couper toute discussion», alors que leurs intentions sont pures. (Demande-leurs leurs intentions, tiens, ça peut être drôle)

Moi, je ne demande qu’à les croire, mais depuis le temps…toujours rien vu de probant.

🐙🐙🐙

Non, j’ai aucun problème à utiliser leurs armes.
Elles fonctionnent bien ! Moi ça me gonfle systématiquement.
Je pars du principe qu’ils sont foutus. Je ne viens pas plus «débattre» qu’eux. En quelques longues années de militantisme 2.0 je n’en ai jamais vu UN SEUL faire «Oui en fait tu as raison».

Pas un seul. Et j’aurais clairement préféré dire «Il reste un espoir, en 1998 j’ai vu un mec changer d’avis», crois-moi.

J’ai pas envie d’aller les chercher pour les convaincre. Les convaincre de quoi en plus ? Qu’ils vivent dans un monde parallèle bien loin de la réalité ? Ça fait 5000 ans qu’ils sont dans leur délire, c’est pas moi qui vais les convaincre de quoi que ce soit : je suis une sale bonne femme.

Ces gens ne servent qu’à une chose : garder bien fermée la porte qu’on cherche à dégonder.
Peu importe finalement qu’ils fassent la vaisselle. Ils font partie d’un système et sont LEURS PROPRES VICTIMES. C’est ça, l’astuce : ils t’accusent d’oppressions qu’ils ont eux-même créées. Genius.
C’est un peu eux qui ont décidé du système qui les broie, hey, ça fait pas si longtemps qu’on a le droit de vote, on peut pas tout nous mettre sur le dos. C’est un peu de leur faute si on en est là.

Et si les «femmes de l’ombre» étaient si fortes, ça fait un bail que tu serais au goulag, Jean-Arthur-Martin.

♻♻♻

Donc va chouiner, mais pas auprès de nous. Va chouiner auprès de tes comparses. Interroge tes propres motivations : pourquoi chercher à invisibiliser et ramener la couverture à toi ? Parce qu’en vrai, c’est ta pomme qui t’intéresse. Et quand tu te seras bien approprié les «privilèges» que tu prêtes au femmes ? Ben c’est bon, tu seras content. C’est ça, ton but. C’est pas un but humaniste, c’est du pur égoïsme.

C’est vraiment important, ça. Faut bien comprendre l’agenda de ces gens : maintenir leurs privilèges et grignoter les nôtres. Rien de plus. Ils peuvent se draper dans leurs grands principes, au fond, c’est simplement des tentatives pitoyables de justification de leur droit à opprimer.
Donner des droits aux meufs, reconnaître qu’on est pas dans le camp des nice guys, c’est pas à l’ordre du jour. Et pour moi, là, tout ça, ça m’intéresse pas.

Moi je veux parler aux meufs, aux personnes non-binaires, aux xénogenres (petit poke au shitstorm de la semaine), c’est toi ma cible, pas Jean-Ariston.

C’est à toi, qui me lis, que je m’adresse en réalité quand je fais la trolle. Parce que peut-être que je te ferai sourire. Peut-être que tu apprendras des trucs. Peut-être que tu m’apprendras des trucs.
Je trouve ça plus motivant de te parler à toi que de perdre mon temps à consoler des types qui pleurent parce qu’ils ont pas d’entrée gratuite en boîte.
Et ils sont si omniprésents que ça nous donne trouzmille occasions de faire de la pédagogie pour les copaines. C’est leur SEULE et UNIQUE utilité.

🐔🐔🐔

Alors, trolle (si tu en as envie !)

☢ Fais attention avant de bien contrôler les infos visibles en public sur ton profil, la dernière fois un type m’a ressorti un portrait de mon fils et moi, c’était public pour la famille, bah je me suis sentie salie.
☢ Désactive les notifications quand tu en as marre. Ne lis pas les réponses. Bloque. Si on te contacte sur Messenger, rien ne t’oblige à lire le message.
☢ N’oublie pas d’anonymiser tes captures d’écran avant de nous en faire profiter.

Rien ne t’oblige à poursuivre le débat vu qu’il n’y a pas de débat. Rien. Jamais.

On cherche plus à les convaincre. C’est à EUX de prouver qu’ils valent le coup, pas à nous de prouver que notre cause mérite d’être entendue.
Le fait de vouloir que cessent les féminicides, les violences, les inégalités, c’est plutôt un combat juste je trouve. On veut pas les écraser (ils ont vraiment de la chance qu’on soit pas plus rancunières que ça…), on veut la justice et la paix. La justice et tout ça, ça va avec la perte de certains privilèges, oui. C’est pas mon problème, en fait.

Ça semble évident mais ils nous le font oublier avec leurs certitudes implacables. Ils nous sortent de grosses affirmations de nulle part, avec conviction, avec ce sentiment d’avoir raison par essence, et nous on se fait avoir. Si il parle aussi fort, c’est qu’il doit avoir raison.

Sauf qu’un mec qui dénie les inégalités de base à tort. Fondamentalement tort. C’est sourcé, c’est acté, y’a pas besoin de mille preuves en plus que les meufs et les minorités se font tabasser. Prouve-moi, alors, ce que tu énonces. Donne tes sources. Donne des chiffres.

🦋🦋🦋

53% du café des blogueuses matinales est encore chaud. C’est peu.

Tu vois, je suis contente d’avoir croisé la route de Jean-Candy. Il m’a donné un bon prétexte et une bonne idée de billet.