Heure de réveil : 5h12 (moi)

J’ai encore tellement de trucs à faire, on dirait vraiment que j’organise le goûter d’anniversaire de la Reine d’Angleterre. J’aurais dû faire un bête gâteau au yaourt au lieu d’un truc qui nécessite 9 (NEUF) nuances différentes entre le jaune clair et le noir en passant par le rouge brique.

J’ai raté les 2/3 d’une fournée de petits cubes gâteau, j’ai oublié des ingrédients mais mes deux dernières fournées étaient superbes. Voilà. Faire des gâteaux cubiques, même si le moule est affreux à nettoyer, c’est très amusant.

Tu sais quoi ? Je vais dire que c’est vraiment mon anniversaire de maman en fait, parce que pour moi-même j’en fais pas, des trucs aussi élaborés. On va faire ça. Je ME fais un gâteau Blaze de Minecraft rien que pour ma gueule. Ha !
(non ça marche pas)

🎂🎂🎂

BON alors que s’est-il passé depuis hier ?

Rien.

La dernière fois j’avais eu deux trois boulets venus commenter, là, même pas. Le billet est sûrement parvenu à sa destination. Alors j’ai passé la journée à me poser la question : c’est vrai, ça, j’ai ptet pas un lectorat immense mais normalement t’as toujours un teubé qui vient poser ses couilles sur la table en braillant. Et là, macache.

Donc je m’interroge et je pense avoir trouvé deux réponses possibles :

(“Ils” ici, c’est les zettruc et les mascus en général, on élargit un peu même si les deux cercles du diagramme sont quasiment superposées)

🤔 Ils m’ignorent car je suis insignifiante : dans ce cas là, pourquoi afficher Alia/A./la personne qui a été victime de l’appel au harcèlement ? Je ne dis pas qu’elle est moins signifiante, pas du tout, mais ses posts et le contenu qu’elle partage est vraiment pas virulent par rapport à mes articles sur les zetcouilles. Enfin merde, je fais des pavés de 3000 mots en vous traitant de tous les noms, c’est limite vexant, cette absence de reconnaissance 😅
Acermendax me connaît depuis 2015/2016, lorsque j’ai fait un article suite à sa bouse sur “les SJW ces dangereuses personnes”. Article que je lui ai envoyé avant de le publier. Il n’avait rien à redire en MP. Visiblement, en public, ça va mieux. Bonus : mon identité réelle est ABSOLUMENT EVIDENTE pour lui parce que l’article a pas mal tourné et que c’est pas la première fois qu’on se croise.

🤔 Ils m’ignorent parce que je suis conne : déjà c’est pas vrai, je ne suis pas idiote en fait. J’écris comme je parle mais, ho hooooo surprise, je sais écrire normalement et j’ai un niveau de qualification pro relativement bon. Je suis une techos et une littéraire, j’ai pas un doctorat en physique comme mon cousin suédois, je suis pas médecin comme mon autre cousin (mon troisième cousin est un gauchiste à cheveu en bataille et guitare sèche, il rattrape un peu le truc), mais je sais lire et réfléchir.
Et si c’était le cas, pourquoi ignorer Aure (que toi, lectrice, tu ne connais pas forcément mais qui est genre à un niveau stratosphérique au dessus de moi niveau connaissances en sciences dures et zététique pure) ?

🤔 Ils NOUS ignorent parce qu’ils ont peur.
Et je pense que les deux au dessus comptent, mais que celui là est le vrai fond du problème.
C’est pour ça, le blocage direct sur Twitter. Et l’affichage de cibles faciles comme mon amie A. qui a fait l’objet du billet d’hier et de l’appel au raid.
C’est pour ça qu’on ne répond pas à celle qui est tout autant voire plus qualifiée qu’eux en Biologie. Ou à celui qui ne lâche pas l’affaire en répondant et tenant ses positions pied à pied tout en pointant les incohérences. Euxlles, on les bloque, histoire de pas avoir à répondre. Et si on insiste en demandant, allez, tu réponds quoi à ça ? on les “harcèle”. Le harcèlement, va falloir leur expliquer un jour que c’est pas quand on te contredit. La fragilité… 🙄

Edit de 2023 : j’ai eu confirmation que c’était bien la dernière option par un-e ami-e infiltré-e dans le club, j’étais morte de rire.


🍰🍰🍰

Entendons-nous bien, concernant la personne (A.) dont je parlais hier, je ne dis pas “cible facile” dans le sens “elle est trop à la masse” ou quoi. Pas du tout.

Une cible facile c’est par exemple quelqu’un qu’on perçoit comme sensible, et sur les messages d’A. on ressent rapidement cette grande sensibilité qui, pour moi, est une merveilleuse qualité qui justement manque à cette bande d’effroyables personnes (ouf ouf on a esquivé la censure t’as eu chaud). Pour moi, A. est forte et courageuse. Elle deale avec des problèmes qu’ils ne connaîtront jamais et il lui arrive d’en parler. C’est impossible qu’ils ne sachent pas. Impossible.

Alors…un appel au raid sur une personne apparemment fragile (je suis désolée, tu me dis si je formule mal, je fais au mieux mais c’est un peu compliqué de ne pas trop en dire tout en expliquant), c’est easy peasy. Tu sais que tu vas provoquer du dégât en la pointant du doigt. Tu ne peux PAS ne pas savoir, car ça fait un moment qu’elle est sur la liste des dissidentes. Et tu choisis de l’attaquer, ELLE.

Sous tes yeux ébahis : le Courage 🦥

J’ai aussi un psychisme fragile, je suis atteinte de pathologies sévères dont genre la bipolarité, qui est pas un petit truc anodin en terme de nuisance. En vrai c’est assez simple de me mettre en down : j’ai raté une plaque de gâteaux cubiques hier soir j’ai failli pleurer.
Pourtant, je n’ai pas du tout souvenir, mais pas DU TOUT, d’avoir été cible de harcèlement depuis mon arrivée sur FB (2008). J’ai eu des MP pas sympa, que je n’ai pas lus, des MP de menaces, deux fois, et sinon…rien. J’ai été victime de saloperies, mais pas de harcèlement à proprement parler.

Mais y’a un truc, tu vois, et je crois qu’on touche du doigt quelque chose (je vais toucher du doigt de la boisson chaude matinale, surtout, ouais). Je fais peur, je crois.
(On est toujours en 2023 et on me l’a confirmé, je fous la trouille alors que je suis choupie en vrai)
Y’a forcément un truc.
Parce que je suis souvent vraiment pas tendre dans mes réponses, c’est même un peu devenu une spécialité et un truc que j’aime bien faire : une belle incision bien propre, ça fait 43,75€ TTC, merci, au revoir.

Je m’interroge pas vraiment sur moi-même en réalité, mais j’ai envie de comprendre l’anomalie. Pourquoi ma personnalité n’appelle pas de réponse ? On m’a dit que j’étais impressionnante et c’est le dernier qualificatif que j’utiliserais me concernant vu le taux de bisounoursitude en moi (sache que “bisounoursitude” était déjà enregistré dans mon dictionnaire perso, je l’ai donc déjà utilisée, et moi qui étais fière de mon truc, c’est nul).

Ça ne peut pas être du “laisse couler, mec” parce qu’on connaît bien leur propension à retourner le salon si on leur reproche d’avoir chié sur le tapis. Ils ne peuvent pas s’empêcher de répondre, je le sais, tu le sais, on le sait toutes les deux.


🔥🔥🔥

Quand on vient chier sur le tapis au milieu du salon, je te chope par le col et je te met le nez dedans.

Tu m’as jamais vue recadrer mon enfant mais ouais, je déconne pas quand je suis sérieuse.

Je suis aimée par suffisamment de personnes pour en avoir rien à branler de l’avis de Jean-Nuisible aussi. Je dis “aimée” parce que je sens vraiment un cocon bienveillant autour de moi, que j’ai une famille que j’aime et qui m’aime en retour, que j’ai des amies que je te souhaite d’avoir les mêmes tellement elles sont cool. J’ai une vie affective assez remplie pour une solitaire.

Donc si on m’insulte, si on se fiche de moi, bof. Ouais ça va me titiller quelques secondes mais j’ai un principe : si tu passes aux insultes directement c’est que t’as pas d’argument. A partir de là, je considère que je n’ai pas à répondre et que chaque frappe sur le clavier sera bien charitable de ma part. De toutes façons je suis pas vraiment là pour argumenter, j’ai aucun espoir de conversion.

Pourtant, j’ai des failles narcissiques de ouf, littéralement, j’ai des sujets assez sensibles et quelques triggers bien profondément ancrés en moi. C’est pas très compliqué de me descendre, je le fais tous les jours, je pourrais écrire un guide.

🟨 Donc en up (ego boost) : rien à battre de ce que Jean-Nuisible pense, t’es qui pour venir m’expliquer la vie, déjà ?
🟥 Et en down : j’ai déjà une estime de moi tellement basse qu’une insulte ne fait même pas frémir mon marécage intérieur. Tu peux dire ce que tu veux, t’es très loin de ce que me disent mes pensées intrusives. Et tu veux pas connaître ces pensées, pour le coup c’est toi qui serais choqué.

Je ne suis pas inattaquable, cf. mes failles. On m’a déjà collée en PLS totale assez facilement………dans le cercle féministe.
Les zétquick…c’est eux les bisounours en fait 🤣

C’est des bisounours par rapport à tout ce qu’on ramasse quand on est une femme, une personne racisée, trans, non-binaire et tout ce qu’il y a comme nuances de couleurs. Les mecs, si vous saviez tout ce qu’on peut s’envoyer comme violence militante entre nous…alors quand un type arrive et me dit “tu es biaisée” je dis “Je suis mal biaisée, c’est ça que tu veux dire ?”
Oui, je sais, il y a eu des coming out de la TeB. Et ? C’est pas parce que tu es gay que tu n’es miraculeusement plus un mec cis blanc. T’es toujours favorisé par rapport aux autres minorités de genre et mieux placé sur la chaîne alimentaire du Capital.
Faut leur expliquer le coup des cartes Pokemon des oppressions, même nous on fait plus ça entre nous (ou moins).

Moi je vis dans la vraie vie, tu vois.
Je suis une chacalette, comme dit Julie.
Sans foi ni loi, hey, comment tu crois que j’ai atteint l’âge de 39 ans ? En respectant les règles ? Quelles règles ? D’où y’a des règles maintenant ?

J’ai littéralement traversé des périodes où il était question de vie ou de mort me concernant, tu crois qu’un bonhomme va me faire peur, à moi ? Absolument pas. Rien à battre.

Mes priorités elles sont là, ce sont mes proches, chacun-e d’entre iels. Leur santé, leur bien-être, leur vie. Bah….que Jean Random vienne me chier une pendule ça m’ennuie juste parce que je vais devoir nettoyer le sol. Je n’ai même pas retenu les noms de ceux qui m’ont emmerdée. Pire, je les confonds entre eux. Je leur colle un prénom au pif, puis j’oublie qui ils sont.


👻👻👻

Ok, je crois que j’ai compris.

C’est parce que j’en ai rien à battre, parce que j’ai zéro peur. En réalité, j’ai peur, parfois, oui, parce que je connais les dangers d’ouvrir sa gueule. Pour l’anecdote, entre 2012 et 2019 mon adresse complète était trouvable en deux clics sur internet. J’ai déménagé depuis mais on la trouve encore. Bah je sais pas, j’ai eu du cul, parce que le risque de doxxing était extrêmement haut, vu que je trolle avec mon vrai nom.

J’ai mis mon vrai nom sur Facebook parce que j’ai pas peur. C’est pas que je connais pas la peur, mais j’ai peur de trucs genre il arrive quelque chose à une personne de ma famille ou à une amie. Je fais toujours attention quand je suis dehors et quand je rentre chez moi parce que j’ai vu beaucoup trop de documentaires sur Guy Georges, mais si t’es pas Guy Georges, honnêtement…bof.
De toutes façons mon intégrité physique m’importe peu.

C’est comme pour les clébards.
On en revient au Labrador d’Alexiel.
Si ils sentent pas la peur, ils y vont pas. Je crois que c’est ça.

J’ai eu peur toute mon enfance. Les vrais monstres, ceux qui frappent, ceux qui violent, ceux qui manipulent, je les connais. La peur, la vraie, celle que j’éprouvais gamine en allant me coucher tout en sachant ce qu’il allait peut-être m’arriver, je l’ai connue si longtemps, si intensément que la peur de quelques phrases assassines ne me fait rien. Ah, si, ça m’enrage et ça me permet de faire de la punchline.

Quand t’es un mec blanc cis random qui est né et qui a vécu dans une famille “lambda” qui a eu les moyens de t’éduquer, t’as la vie en mode paisible.
Beaucoup de personnes en face ont pas eu la vie en mode paisible.
Et ça se sent, que tous ces petits harceleurs du dimanche n’ont pas connu cette terreur qui t’amène à la sidération alors que tu fais tes courses, souvenirs de guerre powered. Je sais plus, je crois que c’était au rayon bébé du supermarché. J’ai eu une remontée traumatique épouvantable, je suis restée figée plusieurs secondes. Puis j’ai repris ma vie et mes courses en retenant mes larmes.

C’est ça, la peur.


🐠🐠🐠

Alors c’est vexant quand leurs tentatives d’intimidation échouent. Ils escaladent ? Je bloque après un petit post bien grinçant. Tu ne me touches pas.

C’est pas de la force, en fait, parce que je ne me sens pas forte, au contraire. J’ai été construite sur la peur et l’incertitude. C’est absolument pas du courage non plus, et j’insiste bien là dessus, je suis une fuyarde. C’est juste que je n’ai pas d’instinct de survie et que ce qu’on peut me dire ne m’importe pas si ça vient d’une personne que je ne considère pas comme un humain qui mérite une partie de mon temps.

Ma propre neuroatypie et mes traumas me sauvent la mise, c’est un effet secondaire intéressant.

Mec, tu penses que je suis une sale féministe mal biaisée ?
Ok, mais est-ce que je prends vraiment en compte l’avis de personnes comme toi ?
Nope. T’es pas une référence. J’en ai rien à foutre de tes standards, c’est pas les miens, j’ai zéro obligation à me conformer, d’où tu crois que c’est toi qui fais les règles, mon poussin ? PERSONNE ne fait les règles, personne. Ni condé ni curé ❤️🖤

Pourtant, comme je disais, je morfle, je suis pas un robot, mais si je considère que la personne en face est un humain méprisable, je le méprise et j’agis en conséquence. Je m’en fous qu’on m’aime pas, je suis même heureuse que tu ne m’aimes pas, Jean-Nuisible, si tu savais…c’est si tu m’aimais qu’il y aurait un souci. Brrr.

Ils ne sentent pas la peur chez moi, ptet, je sais pas. Labrador. Tout ça.
Ils ont raison de ne pas venir commenter, cela dit.


🌈🌈🌈

Tu sais ce qu’on va dire ? Que si tu as besoin d’aide, tu me mentionnes. Si t’as affaire à un sale type bête et méchant qui cherche rien qu’à t’embêter, tu peux venir frapper au carreau (je suis au troisième étage, si tu viens vraiment frapper au carreau je vais mourir de peur, fais pas ça). Et on l’éclatera ensemble, parce que merde. Ces gens se croient tout permis et se font un malin plaisir à nous nuire, alors notre plaisir sera de les envoyer se faire cuire le cul. Et je suis sérieuse, si je le peux je viendrai t’aider.

J’en ai ma claque de tous ces petits mecs qui pensent faire la loi et cette colère là n’est pas retombée depuis une bonne dizaine d’années, à la louche. J’ai bien mis ce temps à profit pour peaufiner ma misandrie.

Ok, l’Enfant me tourne autour pour tester les extensions de Spore qu’il a eues pour son anniversaire, ça fait 15 fois que je dis que j’ai presque fini, le pauvre, heureusement qu’il ne sait pas lire 😅

J’ai encore un gâteau à monter, souhaite moi bonne chance. Photos tout à l’heure sauf si j’oublie ❤️