Heure de réveil : 5h20 (grasse mat)

Chaque fois que je fais un billet un peu tricky je le fais en trois volets, je pense qu’on peut établir ça comme règle du jeu, désormais.

Le billet va être assez difficile pour moi, parce que je vais appliquer mes propres conseils et cramer une idole.

Ce matin, Christiane Taubira.
J’en ai vraiment absolument pas envie car ma posture entre fantasme et déni m’apporte beaucoup de réconfort, mais à un moment, meuf, faut savoir être honnête et suivre ses propres principes sinon tais-toi.

Donc ça va être difficile pour moi, mais merci à la lectrice qui m’a envoyé un MP qui m’a débloquée là dessus. Merci Anne !

Attention, il y a pas mal de citations parfois longues, j’ai tenté d’élaguer mais c’est toujours compliqué. Alors je les mets entre 📣📣📣
(L’emoji “scie”, qui fait partie de la nouvelle fournée emoji, n’est pas pris en charge par notre réseau social préféré, juste sur Messenger, alors ça m’interdit de faire une scie-tation, et j’étais fière de ma connerie mais c’est raté).

Allez, let’s pwn sans aucune méthodologie comme d’habitude !

💔💔💔

On commence soft avec Wikipedia, on ira fouiller dans les sources après.

Donc en résumé :

📣📣📣
“Christiane Taubira, née le 2 février 1952 à Cayenne (Guyane), est une femme politique française.

Elle commence sa carrière politique comme militante indépendantiste, puis participe à la création du parti politique guyanais Walwari en 1992. Députée de la Guyane de 1993 à 2012, elle est à l’origine de la loi tendant à la reconnaissance de la traite et de l’esclavage en tant que crime contre l’humanité. Elle est également députée européenne de 1994 à 1999.

Candidate du Parti radical de gauche (PRG) à l’élection présidentielle de 2002, elle arrive en treizième position du premier tour de scrutin, avec 2,32 % des voix.

Elle est garde des Sceaux, ministre de la Justice de 2012 à 2016, dans les gouvernements Jean-Marc Ayrault I et II, puis Manuel Valls I et II, sous la présidence de François Hollande. À ce titre, elle défend au Parlement le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de personnes de même sexe.”

🍉

“Elle quitte l’enseignement en 1982, et prend successivement la tête de divers instituts d’économie locale en Guyane : la Coopération agricole Antilles-Guyane et la Confédération caraïbe de la coopération agricole entre 1982 et 1985, le Centre national des arts et métiers de Guyane entre 1983 et 1988, l’Assistance technique à la pêche artisanale en Guyane entre 1985 et 1990 puis l’Office de coopération et du commerce extérieur de la Guyane (OCCE-G) entre 1990 et 1993, un organisme dépendant du conseil régional de la Guyane.”
📣📣📣


🦄🦄🦄

⚠ Ah, on attaque ce qu’on me disait hier en commentaires, à savoir :
“Et le décolonialisme venant d’une femme qui a abandonnée la lutte indépendantiste pour littéralement rejoindre l’administration de l’État qui a colonisé ses ancêtres, lol.”

Au vu du paragraphe Wikipedia précédent, je comprends maintenant mieux ce commentaire. Oui, j’aime bien cette femme mais je suis pas une pro de sa vie non plus. Comme j’ai dû le répéter environ 116 fois hier : je sais parfaitement que je me leurre et que c’est un doudou pour moi, un doudou irrationnel.

On va regarder si on peut trouver un peu plus consistant sur cette période de sa vie, et si elle s’est expliquée devant les critiques d’une quelconque manière que ce soit.

Entretien en 2011 par streetpress.

📣📣📣
“Dans Noirs de France vous dites que, étant jeune, vous étiez indépendantiste…

– Pas seulement jeune, je le suis encore

– Si vous luttez ici pour que les Guyanais soient vu comme des Français comme les autres, cela va à l’encontre d’un discours indépendantiste. Il y a là une contradiction

– Moi je n’ai pas un discours indépendantiste, j’ai une pratique militante indépendantiste, ce n’est pas la même chose. J’ai vécu en clandestinité. Tous les deux jours je devais changer de lieu, tout en trimbalant un bébé de deux mois. J’ai pris des risques, mon époux a été en prison pendant un an et demi. Mes autres camarades ont été emprisonnés. Donc ce n’est pas une question de discours, c’est une pratique politique. Ça c’était jusqu’en 1982. Pourquoi ? Parce qu’en 1981, quand la gauche est arrivée au pouvoir les Guyanais ont dit qu’ils laissaient tomber les histoires d’indépendance. Les gens n’étaient pas indépendantistes mais ils acceptaient le débat. Régulièrement ici, le gouvernement emprisonnait les indépendantistes et les gens étaient solidaires. Ils n’étaient pas d’accord mais ils étaient solidaires. En 1981, ils ont dit: « C’est bon, la gauche ce n’est pas colonial, c’est fini ». On a tenu pendant un an et en 1982 moi j’ai arrêté de militer. Ce n’est pas une question de discours chez moi.

– En Guyane il n’y a plus de mouvement indépendantiste ?

– Il y a un mouvement indépendantiste, il va plus souvent aux élections que moi: vous parliez de contradictions ? En 1992 lorsque je me lance dans la campagne des législatives, c’est parce que les gens ont organisé un mouvement populaire autour de moi, me demandant d’aller me présenter. La première fois de ma vie que j’ai voté, c’était pour moi en 1993. J’étais indépendantiste, anti-électoraliste. Mais quand on a une demande d’un peuple… J’aurais pu dire « je suis indépendantiste, j’ai raison, je reste chez moi ». J’étais directeur de société avant d’être élue député. Je n’ai pas besoin de notoriété. Je donnais des conférences internationales. Je venais de signer un contrat de professeur-chercheur avec l’Université de Montréal. Je ne suis pas dans une contradiction politique. En 1992 cela faisait dix ans que nous avions arrêté de militer.”
📣📣📣

Ah.
Problème.
Je suis une quiche dans pas mal de domaines, mais en terme de subtilités langagières politiques et de précisions historiques je le suis encore plus. Non, je ne suis pas spécialiste de l’histoire de la Guyane.

Si tu l’es, ton avis m’intéresse car c’est effectivement une période charnière dans sa trajectoire. Pour l’instant, je vais réagir avec mes talents de medium et ma conscience politique niveau CM1.

Très honnêtement, j’ai du mal avec l’instrumentalisation des enfants. J’instrumentalise mon fils pour justifier mon manque de concentration, oui, mais l’impact n’est paaaaas vraiment le même. Là ça n’apporte rien au récit, c’est juste le petit détail en plus qui donne encore plus d’ampleur au propos. MEH.

Ensuite, je la trouve un peu “prétentieuse” dans cet entretien. Je ne trouve pas le bon mot. J’ai du mal avec les gens qui déroulent leur CV, mais si ça se trouve c’est moi qui suis dans le faux. Aucune idée, pur ressenti.

“J’avais un super job mais j’ai dit oui, j’avais pas besoin de faire de la politique, j’y ai été parce qu’on a été me chercher”
“Les gens sont venus me chercher” c’est l’histoire de sa vie, on dirait. Le scénario se répète encore aujourd’hui et ça, ça me titille. Elle est dans le rôle de la sauveuse et ça la valorise, qui ne le serait pas ? Est-ce volontaire ou est-elle vraiment de bonne foi quand elle dit “On est venu me chercher, j’ai fait que répondre à l’appel” ? Je parle de sauveuse par rapport au triangle de chépuqui avec les rôles “sauveuse” “victime” et “persécutrice”.

Karpman. Le triangle de Karpman, c’est ça.

Bon. Y’a que le fond de son âme qui peut répondre, je pense.


🐡🐡🐡

Donc on est en 1993, là. Christiane a fait le grand saut vers l’inconnu…

(retour sur Wikipedia)

📣📣📣
“En 1993, elle est élue députée sans étiquette dans la première circonscription de la Guyane […] et vote l’investiture du gouvernement Édouard Balladur; elle affirme ensuite à ce propos que « rien dans ce discours [de politique générale du Premier ministre] ne constituait un élément rédhibitoire à [s]on vote, dont le principe avait été décidé lors d’une assemblée générale de Walwari » et qui serait un moyen de « participer au climat d’apaisement » qu’elle dit désirer.

Elle est quatrième de la liste Énergie radicale, menée par Bernard Tapie, aux élections européennes de 1994. Elle est ainsi députée européenne jusqu’à la fin de la législature, en 1999, en parallèle de son mandat de députée à l’Assemblée nationale.

En avril 1994, elle est observatrice parlementaire aux premières élections multiraciales en Afrique du Sud.

Après sa réélection à l’Assemblée nationale en juin 1997, elle rallie le groupe socialiste, et se voit confier par Lionel Jospin un rapport sur la recherche de l’or en Guyane. En 1998, elle se sépare de son mari après que celui-ci s’est présenté contre Walwari aux élections régionales de 1998 sans l’en avertir, se disant fatigué de l’hégémonie politique de son épouse. En 2014, elle exprime des remords dans la presse sur ce passage de sa vie.

Jusqu’en novembre 2001, elle est apparentée PS. Elle rejoint ensuite le groupe RCV (PRG-MDC-Verts-PCR).

Christiane Taubira donne son nom à la loi tendant à la reconnaissance de la traite et de l’esclavage en tant que crime contre l’humanité (no 2001-434), votée le 10 mai 2001, qui reconnaît comme crimes contre l’humanité, la traite négrière transatlantique et l’esclavage qui en a résulté, jusqu’à l’abolition de l’esclavage. La loi prévoit également l’insertion de ces faits historiques dans les programmes scolaires et le développement des recherches scientifiques s’y rapportant. Une des conséquences de cette loi est la création d’une « journée annuelle de la mémoire de l’esclavage », qui se tient tous les 10 mai.”
📣📣📣

Compromission avec Baladuuuuur haaaaaaan. Je sais pas si elle avait vraiment le choix quand à son approbation ou pas. Je sais pas si, à sa place, je n’aurais pas fait la même chose.

Je t’ai extradé un article du Monde de 1993 qui parle de son élection. C’est en PDF.
(attention, l’article la décrit physiquement, pas d’une manière méchante mais quand même bien teintée de racisme, on ne décrirait pas une femme blanche de cette manière, on ne la décrirait même probablement pas)

Ici, un article de 2014 chez Le Figaro dans lequel elle parle de son divorce.

“«Au fil du temps, un culte de la personnalité s’est installé autour d’elle et elle a laissé faire. Roland l’a vécu comme un reniement», témoigne un ancien ami du couple dans l’Express. “

Ah ! Intéressant.
Est-ce qu’on est dans de la vexation masculine ? Franchement, je me pose la question, connaissant les spécimen. Si on connaît Christiane Taubira, on connaît moins ou pas du tout son ex-mari. D’un autre côté, et j’en suis la preuve sur pattes, il y a un vrai culte de la personnalité envers Taubira, il a pas tort, et je peux comprendre que ça l’ait gavé.

Autre point : son amitié avec Bernard Tapie. Je ne sais pas quoi faire de cette information. Moi aussi j’ai des amies de droite, m’enfin elles se tirent pas avec la caisse tous les 4 matins. Elles devraient, cela dit.


🐢🐢🐢

En 2002, elle se présente pour le Front de Gauche et rien qu’à cause d’elle, Jospin quitte définitivement la politique pour se consacrer à son autre passion : la culture de bigorneaux à l’Île de Ré. Meuf. T’as cassé Lionel Jospin. T’as pas honte ? Non ? T’as raison 🤷‍♀️

“Selon certains socialistes, cette candidature [à la présidentielle] a contribué à l’éparpillement des voix de gauche et a été une des causes de l’échec de Lionel Jospin à accéder au second tour de l’élection présidentielle”

Socialisme : l’union de la gauche c’est que de l’extérieur vers le PS, le PS est fier, le PS est unique, le PS est fort, le PS n’accepte pas de compromission. Ou si, mais pas ouvertement. Parce que l’UnIoN dE lA gAucHe”. Fierté tellement bien placée que Lionel J. commence à recruter d’anciens collègues pour l’entreprise de chalutage qu’il est est train de monter. Manuel Valls a déjà rappelé 4 fois pour savoir si le poste était déjà pourvu ou pas. Il a laissé plusieurs messages, il attend qu’on le rappelle.

Avec le recul, j’avoue que ça me fait rire. Déjà là, les mecs avaient pas pigé que les erreurs commises se répèteraient jusqu’à ce que l’évocation du PS fasse pleurire tout le monde. Un petit goût de désuétude, tu sais. Le bon temps, quand internet ne nous disait pas encore presque tout sur la réalité des politiques. Là, l’espoir est mort.

🥀🥀🥀

Oh oh, ça se Corse. Non, ça se Guyane. Oh merde hein, il est 7h02 je sais que tu dors encore si tu n’es pas parent-e, laisse-moi tenter de faire de l’humour, je sais pas si tu vois mais je suis en pleine crise existentielle, là.

(Wikipedia)
📣📣📣
“En 2004, elle est condamnée par le conseil des prud’hommes de Paris pour licenciement injustifié et rupture de CDD « abusive » concernant son ancienne assistante parlementaire, et doit lui verser 5 300 euros.

En 2006, elle considère que le nombre des immigrés clandestins expulsés de Guyane (7 500 sur 50 000) est dérisoire. En 2007, à propos de la minorisation des Guyanais de souche, elle déclare : « Nous sommes à un tournant identitaire. Les Guyanais de souche sont devenus minoritaires sur leur propre terre. ».

Le 12 juillet 2006, elle se déclare candidate à l’investiture du PRG pour l’élection présidentielle de 2007. Le 22 octobre, le PRG réuni en Congrès renonce à présenter une candidature, préférant un accord avec le Parti socialiste sur les élections présidentielle et législatives. Elle quitte le parti à la fin de l’année 2006. Le 20 janvier 2007, Christiane Taubira rallie l’équipe de Ségolène Royal, où elle est nommée « déléguée à l’expression républicaine »[…]. Elle est réélue députée avec 63,41 % des suffrages le 17 juin 2007 pour la XIIIe législature, dans la première circonscription de la Guyane. Elle est apparentée au groupe Socialiste, radical, citoyen et divers gauche.”
📣📣📣

Mein gott.

Sur les prud’hommes c’est ici et ça fait mal au cul attention :
(Article de 2004)

“le PRG réuni en Congrès renonce à présenter une candidature, préférant un accord avec le Parti socialiste sur les élections présidentielle et législatives”

AH BAH CA A BIEN MARCHE, TIENS !
Autant pour l’union de la gauche, hein ?

Concernant l’immigration en Guyane, j’ai retrouvé une source qui en parle (2017)

Mais aussi celui-ci de 2005

Et là, très honnêtement, je ne sais pas quoi en penser. De prime abord, je suis contre les frontières donc ça me fait mal quand on parle préférence nationale, genre “argh” entre les côtes, là, tu vois ? Le point de douleur fulgurant que tu ne peux pas éviter ? Voilà.

Après, les DOM-TOM ont toujours des contextes géopolitiques très spécifiques, peut-être qu’il y a des arguments solides, je ne sais pas. Je ne pense pas qu’il y ait d’argument suffisamment solide mais je n’ai jamais foutu les pieds en Guyane alors je ne vais pas spéculer. Mais si toi, tu en sais plus, ça m’intéresse.

En tout cas, c’est moche.

L’Enfant “Oh il est trop mignon”, il est trop gentil, je ne sais pas qui lui a appris ça “Mais sa bouche, heu…”

🍥🍥🍥

J’ai besoin de faire une petite pause, là, je prends cher. 😅

Bon. Je savais quand même à peu près le parcours, mais dans les grandes lignes, ça m’a beaucoup intéressée d’aller creuser en fait. Je suis déçue sans l’être car je te rappelle que je suis un être irrationnel. Visiblement, Christiane Taubira est un être pragmatique, et ça paye mieux.

Je m’offre donc ces quelques emoji de dédommagement :
💥🔥⚡🥀😭

C’est bon, ça va mieux, on attaque la dernière partie. Oui, forcément, on est parties de 1974, on arrive en 2007, le plus long est fait.

🦐🦐🦐

(Wikipedia)
📣📣📣
“Le 14 décembre 2010, elle annonce son soutien à Arnaud Montebourg dans le cadre des primaires du Parti socialiste de 2011 pour l’élection présidentielle de 2012”
📣📣📣

Je viens de passer environ 30 secondes en soupirant et soufflant la tête penchée sur le côté en signe de lassitude. Par pour son soutien, non, ça c’est logique en fait, elle est socdem hein.
Mais ces élections…oh boy…François Hollande, j’avais oublié François Hollande. Je pense que tout le monde devrait oublier François Hollande en fait. Aux dernières nouvelles il tissait des filets sur le port de Saint Martin et ils vivent tous dans l’EHPAD “Les lutins joyeux” à La Couarde-sur-Mer. C’est Jospin qui cuisine.

Elle devient donc garde des Sceaux, ministre de la Justice en 2012 :

“Les premières mesures qu’elle désire appliquer sont une nouvelle loi contre le harcèlement sexuel et supprimer les tribunaux correctionnels pour mineurs pour garantir la spécificité de la justice des mineurs”

Infos sur la loi “harcèlement sexuel”

Sur les tribunaux correctionnels pour mineur-es

Durant sa mandature, plusieurs collaborateurices sont parti-es aussi

On a ensuite la loi pour le mariage entre personnes de même sexe (et ça c’était épique)

C’est le moment où on ressort l’article de Frustration

📣📣📣
“[…]il est largement excessif de faire de la loi Taubira une mesure ultra progressiste, qui a changé la vie des personnes homosexuelles en France. Non seulement le mariage, à lui seul, ne comble pas les inégalités et discriminations existantes, mais en plus les tergiversations du gouvernement « socialiste » où siégeait Christiane Taubira ont largement nourri un mouvement social catholique et conservateur. Ce qui n’a pas été pour déplaire à un gouvernement qui a mené dès le début de son mandat une politique économique et sociale de droite (mise en place du CICE, lois de dérégulations du droit du travail Rebsamen puis El Khomri, etc.) et a cherché à se donner une identité « de gauche » grâce à son positionnement dit « sociétal » pourtant fort timide. Avec le recul des années, on peut même parler d’une alliance objective entre une droite conservatrice en quête de renouveau et un gouvernement « de gauche » cherchant à ne plus l’être sans en avoir l’air.”
📣📣📣

Ben en fait je suis (et ça date pas de ce matin) d’accord avec cette analyse. Le Mariage pour Toustes a été un peu une mascarade avec deux trois effets de bord positifs et beaucoup trop de choses laissées en l’état.

“Elle a ouvert 700 places de prison dans les DOM-TOM”

J’ai déjà dit que j’étais contre la prison aussi ? Je suis contre la prison. Cela dit, construire des prisons pour endiguer la surpopulation carcérale parce qu’on est encore infoutu-es de réfléchir autrement, ça me semble pas déconnant. On va pas abolir la prison demain matin, autant faire en sorte que les conditions y soient moins insupportables entre-temps, et elles le sont, particulièrement dans les DOM-TOM.

Fallait quoi ? Qu’elle abolisse la prison direct ? Tu crois que ça aurait fonctionné ?
La question est trop complexe mais je tenterai d’en parler à un moment je pense.


🐓🐓🐓

Christiane Taubira est social-démocrate. Much surprise.
Est-ce que quelqu’une l’a déjà pensée en dangereuse anarchiste ? Moi, non.

Je suis sur la fin de mes 20 000 caractères, on va la faire courte. Idolâtrie : coupable. Mais même en ayant appris des trucs supplémentaires, j’ai toujours de l’affection pour elle. On peut pas nier sa badasserie. En tant que femme noire politique, elle a dû bien morfler et on peut pas dire qu’elle ait été inactive, en bien ou pas.

Bref, je l’aime toujours. Moins, mais le doudou est là.