Heure de réveil : 4h26 (ronflements)
TW : pédocriminalité pas de description explicite mais ça reste “beurk”

J’ai rêvé que je me faisais ban de Twitter pour avoir écrit en inclusif, je tente de m’y remettre (à Twitter, pas à l’inclusif, ça, ça va), mon pseudo est @shaushkaa si ça te dit de m’apprendre indirectement (en vrai je suis surtout une personne qui lit les échanges et intervient finalement assez peu et pour le coup je suis paumée dans les threads et leur temporalité, etc. il me faut surtout des comptes à suivre.)

Hier j’ai fait sourire mon rhumato-désagréable, mais il a pas souri pour une bonne raison.
J’ai pas trop attendu ce coup-ci, je suppose qu’il y a eu des directives contre les salles d’attentes blindées. C’était assez éprouvant mais je suis tranquille pour un an.
On parle de truc random lié soit au traitement hors anti-TNF soit “effet secondaire”. “La fatigue c’est pas mon problème” OKER MEC je savais que je ne m’attendais à rien, tkt.
“Oui non mais ça vous voyez avec votre rhumato *geste pour balayer l’idée* c’est pas notre problème. Elle vous connaît mieux que moi.
– AH OUI LA DESSUS PAS DE DOUTE HAHAHA (haha bien forcé sarcasme évident)”
C’est là que je l’ai senti sourire sous son masque.
Ce type a un sérieux problème… 😱

(edit octobre 2022 : en mai dernier, ce connard a décidé de me priver d’anti-TNF parce que je mentionnais les effets secondaires et que je lui ai sorti une étude sur les caries et les immuno-suppresseurs)

Dernière info pour les copaines avant d’attaquer : je me fais vacciner tout à l’heure, c’est une bonne nouvelle, j’ai droit qu’au Pfizer à cause des anti-TNF. J’ai stalké Doctolib pour les places, on se serait cru à l’ouverture de la vente des places du Hellfest… (Oui tu sais avant on avait des événements de plein air avec de la musique et de la bière) Je suis pas en top forme et c’est possible que je joker si je vis mal la réponse immunitaire, donc si demain pas de post, ne t’en fais pas. Je ferai au mieux ♥

🐁🐁🐁

Je suis…fus abonnée à une page qui s’appelle “Plume d’Histoire”. J’aime bien l’histoire, j’ai rien contre les plumes 🤷‍♀️. L’article dont je vais faire mention date de 2017 et a été reposté hier sur la page FB du site. C’est important : je ne suis pas tombée dessus par pur hasard, l’autrice (car c’est une femme, oui) l’a volontairement fait remonter.

☣ Post FB : https://www.facebook.com/Plumedhistoire/posts/291596662332811
☣ Article : https://plume-dhistoire.fr/les-polynesiennes-de-gauguin-muses-erotiques/

🌺 Je cite à partir d’ici, ne lis pas si tu es mal à l’aise avec l’idée qu’un type de 53 ans fasse son marché de filles de 13 ans dans “les îles” 🌺
Le pavé suivant commence visuellement avec : 🔥🔥🔥 si tu veux scroller rapidement.

☢”Les Polynésiennes de Gauguin, muses érotiques
Les séjours de Gauguin, peintre controversé, en Polynésie, se seraient très mal passés. On accuse l’artiste de débauche, d’alcoolisme… et de pédophilie. Comme souvent, la réalité est beaucoup plus nuancée. Revenons sur la quête aventureuse et désespérée d’un homme à la poursuite du paradis originel, tout entier tourné vers l’épanouissement de son art et emporté par une énergie dévastatrice, à la fois pour les autres et pour lui-même.”☢

☢ “Les mœurs très libres des Polynésiennes
[…]La population locale le subjugue. La générosité, l’hospitalité, la simplicité de ces hommes et de ces femmes, leur façon de communier dans un même élan de gaieté méditative chamboule son âme. En leur compagnie, il découvre des paysages aux couleurs éblouissantes qui font mûrir sa peinture et lui donnent un éclat nouveau qui sera son signe distinctif. Plus que les paysages, sa véritable source d’inspiration sont ces Vahinés à la sexualité simple et naïve. C’est une révélation.

Le mode de vie des Polynésiennes est fort différent de celui des femmes occidentales. Toutes les jeunes filles sont en ménage dès leur puberté, deviennent rapidement mère et à 18 ans, elles ont déjà plusieurs enfants. Les familles polynésiennes ne respectent guère la monogamie, qui n’est pas dans leur culture. Les missionnaires catholiques et protestants tentent en vain d’éradiquer une coutume profondément enracinée dans leurs mœurs, celle qui consiste à céder les jeunes filles comme offrande.

C’est ainsi que Gauguin, fasciné par ces coutumes locales et pourvu d’une libido exigeante, accepte une jeune fille offerte par un couple : Teha’amana, ou Tehura.” ☢

☢ “Tehura, que Gauguin surnomme dans son Journal « Noa-Noa », est alors une toute jeune fille de 13 ans qui a déjà la morphologie d’une fille de 18. Trente ans séparent Gauguin de cette adolescente, ce qui ne gêne l’artiste. Ardent, il entretient vite des rapports charnels avec Tehura et découvre chez elle une sensualité insoupçonnée : « Cette enfant me charmait et m’intimidait, m’effrayait presque ».

Dépourvue d’affectation, sans codes ni barrières, elle offre sa nudité au peintre avec naturel et innocence. Tehura symbolise pour Gauguin la beauté originelle, la femme dans toute sa pureté, seule capable d’assouvir ou apaiser sa puissance créatrice.” ☢

☢”En septembre 1901 enfin, âgé de 53 ans, Gauguin quitte Tahiti pour l’archipel des Marquises qui compte parmi les terres les plus reculées de la planète. Sur l’île encaissée d’Hiva Oa, il s’installe à Atuona, village en cuvette doté d’une jolie baie. Il achète un terrain et bâtit une demeure sur pilotis ornée de panneaux de bois sculptés représentant des nus féminins. Il peut s’adonner à sa peinture primitive qui connaîtra par la suite ses heures de gloire avec Matisse, Derain ou Picasso.

Il baptise du nom évocateur de « Maison du Jouir » cette habitation où les Marquisiennes défilent, peu farouches. Gauguin s’arrange toujours pour avoir à sa disposition des groupes de cinq ou six jeunes filles qu’il convoque au gré de ses envies. Elles servent tour à tour de modèles et celle qui a posé pendant la journée ne fait jamais de manières pour passer la nuit avec le peintre. Gauguin peut à loisir représenter la puissance du corps des Vahinés, leurs cuisses fortes, leurs épaules larges, leurs jambes droites.” ☢

☢ “Loin d’être un obsédé sexuel, Gauguin associe depuis toujours les Tropiques à la femme, originelle, douce et obligeante, tout comme il associe l’exotisme à la sexualité sans pudeur ni tabou. C’est cette conception de la femme, qui s’incarne en chaque Polynésienne, qui le séduit.” ☢

☢ “Restent, au delà de la polémique, les œuvres. Des dizaines de chefs-d’œuvre qui célèbrent la femme tahitienne dans toute son innocente beauté. Cette sensualité offerte, Gauguin n’aurait sans doute pu la comprendre dans toute sa puissance et la peindre avec tant de justesse s’il n’avait partagé les nuits de ces Polynésiennes sans pudeur, tantôt lascives et alanguies, tantôt énergiques et vigoureuses.” ☢


🔥🔥🔥

Pfiout.

Je sais même pas par où commencer.

Le racisme ? La pédocriminalité ? Le fait qu’une femme poste ce genre de description sans que ça la gêne ?

💀 Absolument TOUT dans l’article réduit les Thaitien-nes à leur côté “sauvage, simple, naïf, primitif”. Ce sont les mots utilisés ici.

“Plus que les paysages, sa véritable source d’inspiration sont ces Vahinés à la sexualité simple et naïve.”

“Le somptueux portrait qu’il fait d’elle, Merahi metua no Teha’amana, reflète la force et l’énergie vitale de la jeune vahiné, et en même temps sa grâce primitive qui tranche tant avec la sensualité « lubrique » des nus académiques propres à son époque.”

“Gauguin est ravi de ces jeunes filles totalement étrangères aux codes amoureux occidentaux, qui n’éprouvent même pas le besoin de séduire, ce qui les rend si envoûtantes.”

Est-ce que c’est assez parlant ? Je ne sais pas pour Gauguin en lui-même (on peut plus lui demander), mais la personne qui écrit tout ça à l’air convaincue. La culture Tahitienne n’est certes pas la même que la culture Française, mais elle n’a rien de “primitif”. Être “évolué” c’est quoi ? Avoir des trains, des fusils et des vieux mecs blancs qui font leur marché en troquant des jeunes filles contre des tapis ? C’est sensé être vachement mieux ?
L’ethnocentrisme et l’exotisme sont assez choquant, d’autant plus que ces mots sont bel et bien écrits par une femme (blanche) en 2017. Je ne présume absolument pas des intentions d’un type mort il y a un bail même si j’ai bien une opinion, hein, mais 2017, merde.

Y’a du boulot…c’est pas vraiment à moi de parler du volet “racisme” donc je vais tenter de trouver des articles sur le sujet écrit par des personnes concernées…………ou te demander parce que je trouve que des articles de vieux types blancs jusqu’ici………normal. Si je trouve des choses bien, je les collerai ici.

Je me sens quand même pas de réexpliquer des notions qui devraient être évidentes en 2021. Vraiment. Alors je vais bêtement c/c Wikipedia :

“L’ethnocentrisme est un concept ethnologique ou anthropologique qui a été introduit par W. G. Sumner. Il signifie « voir le monde et sa diversité à travers le prisme privilégié et plus ou moins exclusif des idées, des intérêts et des archétypes de notre communauté d’origine, sans regards critiques sur celle-ci ».”

“L’exotisme est le fait d’enfermer un « autre » (cet autre pouvant être un individu, un groupe social, un espace…) dans un rôle que notre imaginaire lui a préalablement attribué, et d’attendre de lui qu’il se conforme à ce rôle. En assignant un rôle à des individus, l’exotisme peut contribuer à construire une identité, d’autant que le rôle peut être intériorisé. […] Il est aussi la projection dans l’ailleurs d’un ethnocentrisme, et plus particulièrement de l’occidentocentrisme. Aujourd’hui, il est véhiculé en particulier par la publicité.”
🐞 http://geoconfluences.ens-lyon.fr/glossaire/exotisme

Voilà pour les notions théoriques.
Pour l’explication de texte j’ai trouvé un bon billet qui en parle :
🐞 https://www.petit-grain-de-blog.com/post/exotisme-et-racisme-meme-combat

Modèle du tableau ci-dessus.

🐋🐋🐋

On va parler maintenant d’un homme mort qui “vivait avec son temps”.

Tu connais l’expression “autres temps, autres mœurs” ?
Si oui, as-tu remarqué que cette expression concerne quasi EXCLUSIVEMENT la défense de mecs blancs qui s’approprient ou agressent des femmes ? Ça ou d’autres exactions commises. Par des hommes.

Je te dirais, je sais pas…Avant on coupait les mains des voleurs et on torturait en place publique, mais, hey, autre temps, autres mœurs. Ne dénonçons pas, laissons le passé tranquille sans réinterroger les valeurs qu’on laisse infuser sur ces bases moisies. Surtout pas.

En quoi dire ça aide à quoi que ce soit ? Quel est le but sinon de simplement valider des comportements qui, si ils sont aujourd’hui répréhensibles l’étaient également à l’époque ? Ce n’est pas parce que quelque chose ne fait pas partie de la loi qu’elle n’est pas répréhensible.

L’inceste est par exemple répréhensible dans à peu près toutes les cultures, depuis masse de temps. Ce serait une manière de ne pas se reproduire entre nous (grosses réserves sur cette affirmation mais c’est une thèse que j’ai pu lire plusieurs fois).
Il n’est pas obligatoirement inscrit dans l’ADN que l’inceste c’est mal. On a pas besoin que ce soit gravé : on le sait car culturellement, on l’a appris.
Et si on avait pas bien compris, Charles II d’Espagne est là pour nous rappeler les ravages de la consanguinité…

ATTRIBUE A JUAN CARRENO de MIRANDA (1614-1685) Portrait du roi d’Espagne Charles II

Coucher avec de très jeunes filles, alors, ça passe. Les acheter à leurs parents, aucun problème éthique. Dire ceci : “Toutes les nuits des gamines endiablées envahissent mon lit” ? Boarf…autre temps autres mœurs…

Le problème est double : on valide ainsi des comportements qui étaient problématiques à l’époque, qui font suite et confortent une longue tradition de prédation des jeunes filles pubères. Ce qui nous dégoûte aujourd’hui avec Matzneff, pourquoi on l’accepte avec Gauguin ?

Alors perso à 13 ans je prenait la pilule, je sais ce qui se passe dans un corps d’ado. Je sais surtout que c’est l’âge où on peut facilement tomber sous emprise. De toutes façons, on peut parfaitement à cet âge avoir une sexualité riche et épanouie, c’est assez différent de mettre l’emphase sur les relations entre des quinquas et de très jeunes filles. On peut avoir une sexualité riche et épanouie quand on veut, ça, je m’en fiche. C’est pas ça le souci.
Ici, on valide un comportement de prédateur qui, à mon sens, n’a ni à voir avec le sexe et encore moins avec l’amour. On possède, on “collectionne” les conquêtes, et c’est valorisé. Si ça se trouve ses petites épouses avaient pas envie de coucher avec lui, on en sait rien en fait. La légende veut qu’elles se précipitent vers lui mais j’ai du mal à imaginer un Gauguin syphilitique en play-boy…

“Dès son arrivée aux Marquises, il enlève à l’école catholique, avec l’accord du chef d’un petit village, Marie-Rose Vaeoho (1887-1914), âgée de 13 ans, 39 ans plus jeune que lui, qui devient sa vahiné. Enceinte, elle est envoyée dans son village pour accoucher de leur fille Tikaomata et le peintre, voulant se moquer de l’évêque, la remplace par Henriette, élève de l’école des Sœurs et épouse du servant de messe.”
(Wikipedia, fiche Gauguin)

L’élégance. Elles sont interchangeables, c’est pratique…

Tu veux que j’ajoute quoi ?
Ah, oui, il est mort, j’ai plus rien à lui dire, à ce type. Je vais continuer à trouver ses tableaux chouettes pour la plupart, pourquoi pas, mais certainement pas ceux mentionnés. Je perçois leur regard, à ces femmes, je ne perçois pas de bonheur et je n’en ai jamais perçu dans cette série de peintures. Cette personne a révolutionné le monde de l’art, je le sais. Comme Picasso, tiens…oh attends, ils ont pas les mêmes goûts pour les très jeunes filles tous les deux ? 🤔
Ça fait sans doute partie des prérequis de la Gloire. Jamais je l’aurai, ce Nobel.

A un moment va falloir dire encore plus fort qu’acculturer des ados à avoir des relations sexuelles avec des adultes bien plus âgés n’est pas forcément la meilleure idée du monde. A nouveau : tu fais ce que tu veux à 13 ans. Mais là on est pas là dessus, on est pas sur le consentement. Il achète ou “enlève” des filles. Leur comportement, leurs sexualités, à ces filles, je n’ai pas à en juger. Ce que je juge c’est qu’un type se permette ça et que tout le monde le trouve génial sans jamais se poser la question des dégâts qu’il a pu causer.

On est typiquement sur les cas Polanski, Woody Allen et consorts. Séparer l’homme de l’artiste, toussa. Et ce n’est pas parce que ce comportement est normalisé qu’on doit se dire “ouais, chouette, ne disons rien, ne touchons à rien, si ça fait de beaux tableaux après tout…” Le mec il aurait été un touriste sexuel en Thaïlande tout le monde aurait fait “beurk quel salopard libidineux”, mais là c’est la Culture. On pardonne aux Grands Hommes.

😑
On en parlera plus en détail à un autre moment, si tu en as envie, je vais arriver à ma limite de caractères.


🐠🐠🐠

Pour finir : l’autrice de l’article.
Je suis désolée, je ne trouve pas d’excuse. Avoir écrit ça en 2017 et le ressortir là en mode “ça se faisait avant” en 2021 alors que les scandales de ce type explosent de partout, c’est PAS ANODIN. Pour en plus mettre en exergue la masculinité qui explique tout.

“Cette grivoiserie, après tout, est considérée d’une gaieté toute virile dans les discussions entre hommes à cette époque. Exagère-t-il ses exploits pour calmer son inquiétude sur la maladie qui le ronge et apparaître comme un mâle dans toute sa puissance aux yeux de ses correspondants ? Sans doute.”

Tu sais, pourtant, que je laisse des chances et le bénéfice du doute plus souvent qu’à mon tour. A fortiori aux femmes parce que je suis misandre.
Mais là si c’est pas typiquement un comportement de rémora, je sais pas ce que c’est.
[Précision : dans la Lore de cette page, les rémoras sont les poissons qui cohabitent avec les requins en picorant les restes de nourriture entre leurs dents, on dit ça pour “des femmes au sexisme intériorisé over 9000”, c’est plus court]

Les commentaires sont juste abrutissants.

“À tous ceux qui commentent connaissez vous au moins la Polynésie j’y ai vécu 10 ans le Pacifique sud vivait différemment de la métropole et maintenant c’est toujours pareil je spécifie j’ai toujours des attaches”
(une internaute)

Moi j’ai vécu en Lorraine quand j’avais 13 ans, et je t’emmerde.

“Autres temps autres mœurs !
Cependant au fil de l’Histoire et surtout de l’espérance de vie bien plus courte que maintenant il était normal que les femmes soient mariées jeunes et qu’elles enfantent tout aussi jeunes…
Je trouve très réducteur de ne regarder notre Histoire que par le petit bout de la lorgnette de l’inculture de certains et certaines…
Merci pour vos beaux articles ! Continuez à nous régaler et nous cultiver… 😉”
(une internaute)

Je te propose de mater par le petit bout de la lorgnette de ton cul.

“Ne sombrons pas dans l ornière féministe de notre époque, le contexte était bien différent”
(une internaute)

Oh non surtout pas, c’est des folles.

Pour finir, la réponse de l’autrice à un commentaire s’indignant de l’article :

“Donc tous les Rois, nobles, paysans, qui ont épousé ou couché avec des jeunes filles de 13 ans à une époque où les moeurs étaient très différentes sont aussi des pédophiles ? On ne peut pas juger toutes les époques avec notre regard moderne du 21ème siècle. Si vous le permettez, nous pouvons continuer cette discussion en privé sur le mail plume.dhistoire@gmail.com ou sur Facebook, mais pas ici 🙂”

On a inventé les concept de pédophilie et de pédocriminalité en 2021 alors ? C’est super récent comme notion alors… Ça a dû être chaud pour trouver un néologisme, hein ?
OUI les rois, nobles qui se payaient des gamines étaient des criminels ! C’est pas parce que quelque chose est normalisé qu’il est NORMAL ! Parce que tu vas pas me faire croire qu’elles y allaient de gaieté de cœur, les mômes. Parfois, peut-être, on y était pas. Mais j’ai vraiment pas l’impression qu’on leur demandait leur avis avant de les marier (c’est ça, la subtilité, je sais, fallait y penser, c’était compliqué). Être mariée et avoir un gamin à 13 ans quand on est encore soi-même encore un peu enfant, c’est possible, mais est-ce souhaitable ??! En AUCUN temps et AUCUN mœurs on ne marie des filles de force ! Ça n’a JAMAIS été acceptable. C’est pas parce que ça a été accepté que c’est acceptable.

C’est rigolo et les commentaires continuent comme ça beaucoup trop longtemps pour ma santé mentale. Le pire c’est que la majorité des coms viennent de rémoras…j’ai envie de chialer (mais je sais que c’est le SPM).

Lorsqu’on publie un article comme ça, on porte une responsabilité auprès de ses 55k followers. On choisit de porter un discours, et pas n’importe quel discours : une femme valide des pratiques pédocriminelles pour se voir elle-même valider dans les commentaires par d’autres femmes. On est bons, tout va bien, la boucle est bouclée. J’ai eu envie d’y aller en mode caterpillar mais pffffffffffffffffffffff…c’est sans doute les hormones mais je suis désespérée, là.

C’est en ne disant rien que rien ne se passe.
Je suis affligée. Ces personnes propagent une pensée mortifère en toute bienveillance, pour l’amour de l’art. Tout comme on fait de beaux peplums modernes avec des gladiateurs pour valoriser une certaine idée du surhomme sans réellement adresser le problème de l’esclavage. Nan, ça on s’en fout. Il est grand, il est beau, il est musclé et il tue tout le monde. C’est ça qui compte.

Puis, permets-moi de revenir au point n°1 mais LE RACISME
On a le combo “fille de 13 ans interchangeable dont on se souvient vaguement des seins et du prénom” et “fille exotique, primitive, sauvage, qui offre son corps au voyageur car c’est tout naturel comme l’hospitalité à la Grecque”, moi ça me collerait la gerbe si j’avais quelque chose dans l’estomac.

MAIS QUEL EST LE FUCK ??! A quel moment ? A quel moment on se dit “Ouais c’est vrai, l’œuvre d’un homme vaut bien des dizaines de vies de gamines” en trouvant ça normal ?

J’ai pas d’avis sur Gauguin, comme je disais : il est mort. Mais c’est très grave de partager des articles pareils. Vraiment très grave. Au-delà des faits, c’est la violence de la justification qui est terrible à entendre.

Rien ne justifie qu’on ne respecte pas le consentement d’une femme, peu importe son âge, pas même le plus beau des chefs d’œuvres. RIEN 😡