Heures de réveil : 23h55, 1h16, 2h55, 4h41 (La cortisone me rend encore plus insomniaque…)

Avoir mal partout c’est pas amusant donc va pour la rétention d’eau et l’insomnie. Y’a jamais de vraie solution, les gens qui me demandent “mais ça se soigne pas ?” ont droit à mon sourire un peu ému devant tant d’innocence. Une maladie chronique ne se guérit pas, on vit avec, plus ou moins bien, selon les médecins qu’on aura su trouver, ou pas, selon les médicaments, la tolérance vis à vis de ces médicaments et un foutu milliard de paramètres supplémentaires que tu ne connais pas et moi non plus.

🌸🌸🌸

J’en ai marre, des infos, vraiment.

J’en ai marre de lire tout et n’importe quoi sur “les casseurs” ou “les jeunes”, sérieusement. C’est les premiers concernés par les lois quaranteneuftroisisées sur la retraite, mais aussi le chômage, la santé et tous les trucs bien utiles qu’on voit s’effriter. Sans parler logement, inflation ou encore climat. Ce genre de trucs balayés d’un revers de main par des types de plus de 60 ans bien engoncés dans leur siège en cuir qui ne sont même plus obligés de faire acte de présence pour percevoir leurs salaires indécents. Ah ouais, Jean-Nuisible, après toi le déluge, on a bien pigé.

On a permis au monde du travail de devenir de plus en plus violent, moi, les “casseurs” je les appelle “patron”. J’ai des sueurs froides en repensant à certains postes que j’ai occupé. Je me souviens de plusieurs épisodes où je me suis fait hurler dessus publiquement pour trois fois rien, et de ce jour où on m’a licenciée pour un siège de bureau non adapté à mon handicap.

Les entretiens d’embauche où tout le monde se ment, où l’entreprise te livre la version Disney de sa vie et où tu tentes de te survendre par rapport aux autres. Le réveil brutal à J+1 de l’embauche et la dissonance qui fait que tu y restes quand même. Si c’est pas ça, la cassure, je vois pas.

🌲🌲🌲

On nous prend pour des ahuri-es de A à Z, mais faut pas être pas content-es. Les seuls qui sont super contents de la vie c’est les blanc-hes de plus de 55 ans qui ont réussi à creuser leur terrier dans la falaise, par pur mérite, bien sûr. Plus tu t’accroches à ta falaise, plus tu deviens brutal et inhumain. Y’a pas plus dangereux qu’un directeur en difficulté. Un directeur en difficulté est d’ailleurs apte à faire vachement plus de dégâts qu’un-e salarié-e. J’ai appris l’année dernière que je n’étais pas la seule à penser au suicide au travail et ça m’a brisé le cœur. Un collègue tout ce qu’il y a de plus normal, sain, sympa, et en vrai il cachait un si grand malaise qu’il a, comme moi, commencé à élaborer des plans macabres. On en a jamais parlé, bien sûr, car j’étais déjà au placard, victime de harcèlement et plus capable de discuter. Les équipes ont été divisées, reformées, transférées, comme pour couper les éléments les uns des autres. On nous a séparés, mon responsable et moi, sans doute parce qu’on faisait trop chier en duo.

Diviser pour mieux régner, ça n’est pas une phrase dite en l’air, ça fonctionne, comme le clivage français permet à des gens de dire dans les commentaires du Figaro, concernant les 17 enquêtes demandées contre des flics :

🐦 positif23
le 26/03/2023 à 21:59
Pour nos bien pensants et nos médias les manifestants et les casseurs devraient avoir raison vis à vis de notre Police ! Le nombre d’articles , de et de réclamations des organisations gauchistes et bien pensantes font l’actualité et laissent peu de place aux réalités

La “bien pensance” sans déconner, Hubert. Dire “je veux pas crever de faim” c’est de la bien pensance. Faut laisser agir la réalité sans rien faire parce qu’on a pas prise dessus, grandir et se résigner, parce que quand tu grandis, tu te résignes. J’adore. Lutter contre le sexisme, par exemple, c’est de la “bien pensance”. Alors que non, il faut laisser les gens nous soumettre et nous tuer comme dans l’ancien temps où c’était mieux.

Merde, si on laissait Hubert diriger le monde on aurait des maisons en paille et on crèverait à 30 ans. Si Hubert a une retraite, c’est à cause de ces “bien pensants” de merde. SHAME ! SHAME ON US !

La réalité elle est comme ça parce que t’as rien branlé pour personne, Hubert (je suis désolée si quelqu’un s’appelle Hubert, c’est inintentionnel), là t’as ta petite niche dans la falaise, t’en as chié pour la creuser, t’es bien, maintenant le monde peut arrêter de changer rien que pour toi.

🌵🌵🌵

Bah rien que ça, ça a tendance à me rendre violente, en fait. L’égoïsme des personnes qui ont leur niche dans la falaise. Moi aussi j’ai ma niche dans la falaise, pourtant j’ai jamais cessé de réfléchir et de tenter d’agir contre les inégalités et les injustices comme un gros bisounours que je suis. Parce qu’en réalité, on peut construire un pont sur cette maudite falaise, on pouvait construire un pont depuis le début pour qu’il y ait de la place pour tout le monde, mais nan, tu veux pas quitter ta niche, tu vois même pas l’autre falaise juste en face.

Ce sont les Huberts de ce monde qui font de moi quelqu’un de violent mais bien pensant, parce que nique la logique.

Les “casseurs” ce sont des jeunes, en majorité (mais pas que) qui n’ont pas d’avenir et qui le savent pertinemment. Ils n’ont pas envie de finir comme leurs parents dans un monde fracassé, et je les comprends. Casseurs ? Qui déforeste l’Amazonie, déjà ? Détruire un abribus ne me semble pas si violent quand je lis les infos. On laisse des gens mourir à nos portes.

Encore mieux ! Toujours sur le Figaro :

🐦 Emmanuel Macron et Giorgia Meloni appellent à soutenir la Tunisie pour contenir la «pression migratoire»

La droite et l’extrême droite, main dans la main, courant dans les champs en se la jouant clientélistes. Est-ce violent, ou pas, de laisser des personnes exilées se noyer ? J’aurais tendance à dire que oui, plutôt. Cramer des poubelles, en comparaison, c’est franchement pas grave (et ça résout une partie du problème d’ordures à Paris)(tellement de vannes à faire sur les ordures à Paris, si peu de temps…).

🦇🦇🦇

Mettre en une la photo d’un enfant de 5 ans nommé Aylan, face contre terre sur une plage, puis en faire des caricatures sur Charlie Hebdo car il serait devenu un violeur s’il avait vécu (je te laisse chercher, hors de question que je mette ça ici), est-ce violent ?

Perfuser les grandes entreprises à coup de milliards d’euros en les laissant faire des plans de licenciement massifs, est-ce violent ?

Permettre à la CAF d’avoir des services d’enquête presque aussi performant que la flicaille pour aller mater chez les pauvres s’ils sont bien pauvres et couper les allocs dans le doute, est-ce violent ?

Sérieusement, trois poubelles, une porte de mairie et des abribus, c’est pas si cher payé, bande de loques de l’éthique.

C’est surtout le dernier terrain d’expression qu’on leur laisse. Les urnes, c’est mort de chez mort, on l’a bien compris. Les revendications tombent dans l’oreille d’un sourd ou sont mises au rebut de la bien pensance de ses morts. Faut RIEN FAIRE et se soumettre, parce que les adultes se résignent. Enfin, les adultes sont sensés se résigner, j’en connais pas mal des tout à fait révolutionnaires et si tu es arrivé jusqu’ici sans m’envoyer de mail d’insultes, tu en fais très certainement partie.

Mais nan, quand t’es adulte, tu as un logement à toi, un travail 8h-19h à toi, des enfants à toi, une voiture et des chats qui passent pas leur nuit à gratter des papouilles parce qu’ils ont compris que tu dormais pas.

🦖🦖🦖

Je me suis surprise à dire ça à mon fils : “Tu dois aller à l’école, c’est la loi, tu en as encore pour 9 ans et toi et moi on y peut rien”. Je lui apprends déjà la résignation, c’est fabuleux. Personne n’adapte quoi que ce soit sans papier de la MDPH, c’est ce qu’on m’a dit jeudi dernier. Lui, il va pas changer, mais à partir du moment où on aura le Certificat Magique, on commencera à considérer qu’il est peut-être divergent. Est-ce violent pour lui ? Et pour nous, qu’on accuse en filigrane d’être des parents de merde incapables de contenir leur progéniture ? On s’en fout, on a pas le papier magique. Ubuesque, ubuesque si connu chez les parents d’enfants neuroatypiques.

Donc il a 7 ans, et je lui apprends à se résigner. Moi aussi je me suis fait horriblement chier à l’école, mais j’ai fait semblant, et je lui apprends à le faire à son tour. J’échoue, bien sûr, mais je tente de lui donner des trucs pour avoir un presque-passing normal. Il passe sa vie à être sanctionné et puni pour quelque chose qu’il ne peut pas gérer, mais ouais, tout va bien. Pas de violence envers nos enfants, bien sûr.

Comment je pourrais le regarder en face avec sa petite bouille si mignonne, si je ne me débattais pas pour lui ? Comment je pourrais ME regarder en face ?

Comment lui dire que je ne lutte pas pour ses droits et son avenir ? C’est impossible. Je sais pas faire. Je peux pas le laisser comme ça en faisant semblant d’avoir un enfant adorable en toutes circonstances dans un monde merveilleux plein d’opportunités pour lui. C’est à moi, à nous, de leur créer des opportunités.

🦆🦆🦆

Oh puis merde, tu sais où tu peux te la foutre, ta bien pensance ? Oui, exactement. Dans Ton Cartable.

Si tu dénonces la bien pensance, c’est que tu penses mal, je ne vois pas trop trop ce qu’il y a de glorieux à ça, Hubert.

Regarde, j’ai aussi trouvé ça sur Le Figaro : “Nous avons les inconvénients de la colonisation sans les avantages.”
Donc on a colonisé et ruiné des pays avant de se barrer sans nettoyer derrière nous, la colonisation est l’un des piliers de l’accumulation capitaliste, mais maintenant que ces pays ont exsudé toutes leurs richesses, on les jette. Comment on peut dire qu’on a les inconvénients sans les avantages ? Ah, sans doute parce qu’on ne veut pas dire “On a les arabes mais sans les avantages”. C’est pas violent, ça ?

J’en peux plus, de cet égoïsme encouragé par tout le monde, de cet oubli bien pratique de notre passé violent, de cette fuite en avant alors que tout s’écroule. Seuls les plus forts s’en sortiront et ça semble normal à tout le monde car quand il faut en appeler à notre animalité pour ne pas dire inhumanité, on trouve des exemples chez les langoustes s’il le faut. “L’homme est un loup pour l’homme” et le hamster mange parfois ses petits, on fait comment ? Si on est des animaux, agissons comme tels, d’accord. Mangeons aussi nos nourrissons. Faisons nous pousser des cornes pour nous battre. Hivernons.

🐾🐾🐾

🐦 «Écologistes radicaux, mélenchonistes: les fossoyeurs de l’ordre républicain» par Gaëtan de Capèle, directeur adjoint de mes deux.

Le rejet obsessionnel d’Emmanuel Macron provoquerait-il des troubles de la raison? Cette semaine, des hordes de voyous d’extrême gauche venus de toute l’Europe, entraînés comme des milices paramilitaires, armés jusqu’aux dents, ont déferlé sur la France. Chacun devant son téléviseur a pu assister, médusé, au saccage de plusieurs centres-villes, puis à une attaque d’une violence ahurissante contre les forces de l’ordre à Sainte-Soline.

Dans n’importe quelle démocratie digne de ce nom, ces images choquantes susciteraient une indignation unanime. Un sursaut général pour condamner l’indéfendable. Chez nous, dans une gauche à la dérive, il se trouve des responsables politiques pour justifier, quand ce n’est pas encourager, le chaos. Et quelques médias à l’indignation sélective (que n’aurait-on entendu si l’extrême droite avait été mêlée à l’affaire!) pour oser renvoyer barbares et gendarmes français dos à dos.
(J’ai pas la suite parce que je ne suis pas abonnée)

Les “barbares” iels t’emmerdent, connard à particule. J’ai rien contre les gens à particule, des fois c’est pas de bol, mais toi, à mon avis, ta niche dans la falaise elle contient au moins un lustre. T’es bien au chaud, ton avenir est assuré, tu as 59 ans, et tu craches sur ceux qui n’ont rien pour gagner ton salaire. Tu es un parasite qui fait son beurre sur les inégalités auxquelles il contribue. Tu auto-génères ton fric, c’est génial.

Mais jamais tu ne te demandes pourquoi des gens sont prêts à risquer la prison et peut-être leur vie pour le reste du monde. Ça percute pas, là-haut, parce que tu n’as sans doute jamais eu besoin de personne pour avancer dans la vie. Tu n’as certainement aucun réseau. Aucune fortune personnelle, aucun héritage, tu as bossé à l’usine jour et nuit pour payer tes études, oui madame !

🍒🍒🍒

Et pendant le temps où tu ne sais pas que je n’ai pas écrit, j’ai fait terminer ses devoirs à l’Enfant. Des devoirs de maths en plus. Tu crois que quand il sera grand il dira qu’il a grandi seul et sans assistance ?

Mais nos gosses, visiblement, c’est un problème strictement individuel qui ne dépend que de notre bonne volonté. On envoie nos futurs adultes à la mort au travail et avec le sourire, parce que “si moi j’ai subi, alors il devra subir aussi”. Mentalité de connard. A ce compte-là, subis ce que subissent les moins fortuné-es, étant donné qu’ici on nivelle vers le bas.

Ou alors tu retournes à ta niche de luxe mais tu fermes bien ta gueule, tu ne peux pas faire les deux, dire que les jeunes sont des imbéciles rebelles tout en profitant d’un système qui les envoie droit vers l’enfer. Tu pourras te permettre de les insulter le jour où on aura une réelle “égalité des chances”, à l’école, au travail, pour l’accès au logement. Jusque là, sérieusement, tais-toi, Hubert.

Je ne sais pas si un Hubert me lit, si tel est le cas, désolée. C’est pas personnel, c’est eux, là, ces gens qui pensent bien penser tout en fustigeant la bien pensance.

J’y peux rien, ça m’énerve.