Heure de réveil : 7h15 (wow)

Edit : ce texte date de mars 2022, on est en octobre 2023 et la situation décrite est devenue de plus en plus ubuesque, à tel point que j’ai récemment tenté de lâcher ces perles de drama, la parodie de parodie de parodie, c’est trop pour mon petit cœur. Ils se sont même radicalisés à droite de manière de plus en plus ouverte, j’ai envie de dire, voilà, on avait prévenu dès 2014/2015.

Surtout, restez comme vous êtes, les mecs, changez rien, c’est parfait.

❤️ Aujourd’hui, c’est le seizième anniversaire de la mort de la personne qui m’a élevée à la place de mon père. Comme un grand-père mais avec un truc que je ne pouvais pas obtenir chez mon père : de la chaleur, de l’amour, de l’attention, une préoccupation pour mon bien-être. Il était athée donc on va pas dire qu’il me regarde de son œil bienveillant de patriarche. Il aurait ptet pas bien vécu mon féminisme, je ne sais pas. Il aurait extrêmement mal vécu la période en tout cas…

Il fait beau mais je ne me sens pas vraiment en joie, et on a un anniversaire-en-centre-genre-Gulli-Park-l’enfer. Mais l’Enfant est invité (d’un autre côté je n’irai jamais, sauf sous la contrainte, dans un lieu ou des dizaines d’enfants se jettent partout en hurlant.)

Va falloir m’envoyer des bonnes ondes.

Merde, je crois pas aux ondes 😑

🦄🦄🦄

Tiens, il paraît qu’il y a un clash entre Astronogeek et Le Bouseux.
N’appréciant ni l’un ni l’autre (je préfère la version gauchiste cependant et il semblerait que je sois trop dure), je n’ai absolument pas regardé de quoi il en retournait et j’ai strictement ZERO intention d’accorder à ces deux personnes le plaisir d’interrompre “Chaos” de Professor Kliq.

🐦 Par contre je vais aller voir sur Twitter, je reviens.

Bon, déjà, y’en a un qui est biclassé vautour et qui n’a pas attendu que les corps aient refroidi pour faire son beurre dessus. Oui, Acermendax. Je sais que j’ai pas besoin de préciser, mais on ne sait jamais. Je précise qu’il occupe la posture de Sachant Faussement De Gauche habituelle ou ça va aller ?

Heureusement que j’avais pas ma boisson chaude préférée du moment dans la bouche, sinon j’aurais été bonne pour un nettoyage de mon clavier. J’ai même pas d’idée précise de la teneur de ce qu’on m’a rapporté, et je suis déjà hilare.

🤣 Merde, ils servent à quelque chose. Je souris. JE SOURIS !!!
Je tousse aussi mais j’ai un petit 38°C ce matin donc on va dire que c’est normal. Tout est normal.

🦖🦖🦖

Donc Astronogeek, qui je le rappelle encourage la culture du viol en se vantant de coucher avec sa meuf pendant qu’elle dort (tu fais ce que tu veux de ta vie intime mais tu es responsable de ton audience, ça n’a pas la même portée de dire ça à tes potes en soirée que de “ne pas voir le problème” dans un tweet)(Si tu cherches son nom sur la page tu verras mes différents billets sur le sujet, sinon tu demande, je te les ressors], se fout du Bouseux qui a subi un callout probablement justifié lui aussi.

Totalement l’hôpital qui se fout de la Charité, avec un lag de 2 ans, j’ai envie de lui dire mec, te sens pas obligé de faire des vidéos, moi des fois j’ai pas la vibe et je prends deux jours de vacances, c’est pas grave, ça arrive !

Résumé de la vidéo :
“Gnagnagna victime de ta propre cancel culture haha comme je suis intelligent et fin alors que tu n’es qu’un Bouseux”

(Faudra me raconter ces vidéos svp, j’imagine beaucoup trop de choses beaucoup trop drôles)

N’empêche, les deux sont problématiques, donc forcément, les voir se taper dessus a un côté réjouissant. Pas toujours les mêmes, quoi.

🦏🦏🦏

On va quand même se la jouer sérieuses 2 minutes.

📣 LA CANCEL CULTURE C’EST PAS CE QUE TU CROIS, IMBÉCILE !!!
Sans déconner, va falloir leur graver sur le trou du cul pour qu’ils comprennent, hein ?

Un mec a eu des comportements problématiques. En général c’est un/des viol(s) ou agression(s) sexuelle(s). Je ne fais pas la distinction entre ces deux types d’agression, au lieu de qualifier les actes j’ai trouvé un super truc : c’est eux que je catégorise dans les prédateurs. Un prédateur ne tue pas forcément, mais il peut gravement blesser sa proie. Cela reste un prédateur et c’est ça qu’il faut mettre en lumière dans ce cas précis (par ailleurs ça permet aux victimes de choisir de s’exposer ou non)(Non, je ne veux pas invisibiliser les victimes, je veux qualifier les auteurs avec une terminologie qui me semble correcte sans préciser le type d’acte à chaque fois.)

Pour moi, les deux sont des prédateurs. Je ne me sens pas forcément en danger (quoique l’autre tanche adore les armes à feu visiblement, classique pour un droitiste) mais je connais leur style.
Merde, je commence à avoir un peu de bouteille, niveau prédateurs.

Edit : merde, je suis vraiment dure avec le Bouseux, je sais qu’il ne me lira pas mais je me sens un peu coupable. Pardon.

🌠 La cancel culture c’est “HEY REGARDEZ CE TYPE EST UN PREDATEUR”, c’est pas “ON VA TE DETRUIRE AVEC LA PUISSANCE DE NOTRE LOBBY LGBTIA+ INCLUSIF ANTICAPITALISTE”.

Mec, si tu as des comportements problématiques, on te l’indique. Je sais que ça fait tout bizarre parce que d’habitude tu dis “hin hin je ne suis qu’un mec hin hin hin” et qu’on perpétue l’idée que les hommes cisgenre pensent avec leur bite pour les dédouaner de leurs crimes. C’est la nature masculine, allez, un petit troussage de domestique tout innocent, ça fait pas de mal.

Sauf que là on gueule et on vous fout le nez dans votre assiette de vomi. On ne fait rien d’autre. Juste on dit “Ce type est un prédateur”. Ce qui est vrai, malgré les pitoyables tentatives pour se justifier.
Désolée, mais quand la vie est moche avec moi, je ne viole ni agresse personne.
En plus je suis littéralement folle, j’aurais des excuses toutes trouvées, mais non.

Mon max c’est de râler sur la pharmacienne-qui-a-du-lag avec son ping de 250 secondes, je me suis excusée quand je suis revenue, woot woot too much violence.
Oui je m’étais barrée en laissant tout en plan. C’est ça, mon max.

🐏🐏🐏

En attendant, on censure Maus outre Atlantique, on a même réussi à cancel toute la Russie !
…et tout le monde s’en fout. On retire des choses importantes des programmes scolaires, les éditeurs de livre veulent faire crever les petites librairies, la télé et les cinés diffusent toujours les mêmes merdes et la droite a 80% de l’espace médiatique français.

Personne n’a cancel “Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu” alors que, honnêtement, ça aurait été un bon usage du rayon de la mort féministe. Merde, j’ai parlé du rayon de la mort ☠️ Vais-je survivre ?

La “cancel culture” a, à mon avis, été inventé pour cancel surtout les féministes. C’est le sujet joker anti-woke des gens qui ne savent pas lire : “CANCEL CULTURE !!!”

🌚 Non, Jean-Nuisible, je te disais juste que tu étais un fasciste de merde.
🌚 Un quoi ?
🌚 Un fasciste de merde !

Et en fait, hurler à la cancel culture pour m’empêcher de le dire est douloureusement ironique, je trouve. Les mecs tu leur donnes de la pâte à modeler de toutes les couleurs, ils finissent avec une patate marronnasse dégueu comme quand tu te demandais si ajouter du rouge, du vert et du bleu était une bonne idée en maternelle 💩

En maternelle, putain !

Je peux comprendre qu’un enfant de 4 ans ait du mal avec certaines subtilités de la vie, je comprends moins quand c’est un mec de 40 ans qui patouille joyeusement dans la Play-Doh après ce qu’il semble être 14 shots de Tequila et 2 Xanax.

🦌🦌🦌

La cancel culture c’est pas ce que tu crois, Dugland.

Si on te dit que tu es un prédateur, si on en a la preuve, tu vas juste bien fermer ta gueule sur la cancel culture, te racheter une décence et détruire tout dispositif de type électronique permettant une communication avec le monde extérieur.

👉 Déjà c’est pas à toi de dire si oui ou non tu es un prédateur, parce que c’est pas toi qui décides si tu as fait du mal ou pas à ta victime.
Tu ne t’en es peut-être pas rendu compte sur le coup, ça arrive peut-être (…). Mais la décence minimale c’est de laisser ta victime s’exprimer et de te regarder bien en face dans le miroir.

🧦 Moi par exemple des fois je crie sur mon fils quand il met mille ans à ne pas s’habiller. C’est un comportement de merde. Clairement. Ça ne l’aide pas, et ça le met dans une détresse émotionnelle profonde.
🧦 Je sais que c’est un comportement de merde, je ne me cherche pas d’excuse quand je merde. Je merde. Voilà.
🧦 Je ne vais pas dire à l’Enfant “Allez tape pas la chouine, ta gueule et avance”, je vais m’excuser auprès de lui parce que j’ai merdé.
🧦 Je respecte ses émotions et je perçois les conséquences de mes actes avant d’essayer de réparer.

⚠ Si une personne s’est sentie agressée, ça me suffit pour dire qu’elle l’a été. On s’auto-agresse pas. On peut se mettre dans des situations pénibles quand on gère mal le rejet et qu’on veut plaire à la personne. Ça m’est arrivé. Tu captes pas qu’en fait c’était un traquenard, et c’en était un. J’ai la “chance” de réagir TRES violemment quand on tente de me faire faire ce que je ne veux pas faire et j’ai en général réussi à fuir rapidement en profitant que le mec était encore sonné. Tout le monde n’a pas cette “chance”. La sidération, le PTSD, tout ça…

(On a fait les fausses plaintes en billet l’année dernière, si tu veux, j’ai pas forcément envie de redire ce que je disais déjà et qui en gros, est : on dit not all men pour protéger les prédateurs, on dit “et le 1% de fausses dénonciations” pour discréditer 99% des victimes)

C’est nous que vous voulez éliminer.

☂☂☂

En plus, Astronogeek le dit “Je viole ma copine mordelol”. Il a conscience que la limite n’est pas bien claire, il sait que son acte est passible de prison (personne endormie = non consentante, y’a des mecs en prison pour ça, pas beaucoup mais il y en a).

Et c’est malin parce qu’il annonce la couleur, donc il donne un semblant de légitimité au truc tout en passant le message que sa meuf est “ouverte”. Donc c’est ok de transgresser la loi si ta meuf dit pas non (vu qu’elle dort).

Mais je m’égare, pardon, ce truc pendant le sommeil ça m’a traumatisée (car j’ai été victime de ce genre de saloperie).

🦞🦞🦞 La cancel culture de dire “ce type est un prédateur”. Mais après ? Déjà, ça n’apporte rien, à part des Oscars, manifestement. Ils sont habitués à ne pas répondre de leurs actes et vont jusqu’à les avouer dans des bouquins romantisant le viol sur mineures (Gabriel Matzneff = bon exemple, mais il y en a d’autres).

D’ailleurs, Matzneff, il a été grave cancel, non ?

Si par cancel tu veux dire “Publie son nouveau livre en février 2021” (14€ sur Amazon), alors oui, on l’a toooootalement cancel, le pauvre type qui n’a plus rien 🙄

🦨🦨🦨

En revanche, ce qui se passe, c’est qu’on NOUS cancel, et là, pour de vrai, mais pas avec cette appellation. La discussion féministes militante n’a visiblement plus sa place nulle part, car la peur d’être “woke” est grande.

Le backlash (retour de bâton) féministe est d’une violence extraordinaire. Je le vois prendre de l’ampleur, tandis que les adelphes luttent désespérément. Il n’est pas de bon ton d’être une “extrémiste des droits humains”.

Dis “Je suis féministe” dans n’importe quel lieu, tu connaîtras la vraie violence, celle qui te demande de faire un sandwich, qui te demande si il y a le WiFi dans la cuisine, qui te demande si t’as tes règles ou si t’es mal baisée, qui te dit que tu es la cause de l’effondrement du monde. J’ai testé pour toi dans un billet précédent, j’ai posté un message de demande de contact sur les groupes de ma ville, j’ai vraiment pas été déçue.

“Allez vous faire soigner vous avez un gros problème”
“J’aimerais bien savoir ce que pense votre mari de tout cela”
“Restez chez vous, surtout, je n’ai pas envie de vous croiser”
“Ah, vous cherchez des personnes comme vous pour pouvoir parler entre vous, vous ne supportez pas l’esprit de contradiction”
“Ah oui des fois elles arrivent à trouver le chemin pour sortir de la cuisine”

Par contre tu violes une meuf, visiblement, c’est moins pire. Tu peux faire des vidéos oklm et continuer à rentabiliser ta gueule.

😱 MUCH CANCEL CULTURE DIS DONC 😱

😱😱😱

👉 En résumé : si on te dit que tu dis ou fais de la merde, ce n’est pas, aussi curieux qu’il puisse paraître, pour t’annihiler totalement de la surface de la terre. C’est pour te signaler qu’il y a un problème dans ton discours, et pour te demander d’adresser le problème. Que tu continues à produire du contenu, j’en ai rien à battre. Preuve en est que j’ai toujours pas maté la vidéo.

Genre le Bouseux, je l’aime moyen, pour des raisons qui me sont propres (Je suis du 48 moi monsieur), je ne regarde pas ses contenus. C’est tout. Est-ce que j’ai été frapper un beau matin chez lui pour dire “Altavista, internet !” *bruits de silencieux piqué à Astronogeek* ?
Nope

Bon par contre, j’avoue, j’avoue que par pur déplaisir politique, je parle encore d’Acermendax et d’Astronogeek, parce qu’ils sont la telle représentation du mec blanc cisgenre qui se croit au pinacle de l’évolution que chercher d’autres exemples contemporains s’avère superflu.
Edit : j’ai élargi mon champ, depuis. Il doit exister un concours, quelque part.

Ils sont parfaits. Ils ont raison. Personne ne peut les cancel, personne !

🤷‍♀️ Et c’est vrai, personne ne peut les cancel à part eux-mêmes.
La plupart des chutes d’idoles d’internet sont causées par l’idole elle-même qui finit par s’aliéner sa communauté.

J’ai arrêté de suivre la TeB en 2015/2016, après l’article sur les SJW sur leur site. J’ai fait une réponse assez longue et je les ai contactés pour présenter mon texte avant publi. Parce que je suis une connasse bienveillante.

Qui a été cancel ?
💀 Moi.
J’ai fini par disparaître des cercles sceptiques, mon article, pourtant pas trop mal, n’a jamais été partagé plus d’une dizaine de fois. On me parle encore de cet article, et même moi des fois je l’ai oublié tellement il n’y a eu AUCUNE réponse. Sortie du cercle féministe, silence total. Zéro partage (trop dangereux), zéro discussion. Je sais que le texte a tourné ici et là, je le revois encore, mais personne ne se donne la peine d’y répondre. Tant mieux, ça fait moins de boulot et je sais qu’il a été apprécié par les personnes auxquelles il était destiné.

👉 On m’a juste ignorée, comme on a ignoré toutes celles qui ont aussi fini par se barrer. Tkt on est vachement mieux en non mixité zététique, sans déconner, ça n’a rien, à voir.

Je comprends que ça puisse être “dangereux” de partager mes écrits. J’ai pas de souci avec ça, parce que j’ai un parti pris de bourrine assumé. Je sais que je provoque des sentiments très contradictoires, je sais aussi que je ne serai jamais une star des internettes (et je m’en fous).

Au final, c’est moi qui ait été cancel.
“La folle”
“L’hystérique”
“Elle ne sait pas écrire”
“Elle se croit plus intelligente qu’elle ne l’est”
“Pauvre meuf dans l’émotionnel pur”

🦈🦈🦈

Tu as combien de potes militant-es qui ont arrêté, à bout de forces ? Combien d’entre nous avons commencé à écrire, illustrer ou filmer nos vies avant de disparaître sous la pression négative ?

La shame de la “cancel culture” c’est en gros les dominants qui ne veulent surtout pas laisser d’espace médiatique aux autres. Comme quand ils se la jouent couilles de cristal en écartant les jambes dans les transports, leur confort passe avant le tien. Si tu râles, c’est toi la folle, c’est toi qui veut “faire taire” les dominants.

Sauf que la prémisse est aussi pétée que ma voûte plantaire : ce serait admettre qu’on a le pouvoir de leur faire fermer leur gueule ou qu’on représente une menace réelle pour leur sécurité. On a pas ce pouvoir. Vu qu’on domine pas.

Le “cancel cultuuuuure”, brâmée au petit point du jour à la lisière de la forêt ne vient pas d’un cerf agonisant. Il vient d’un mâle qui gueule ce qu’il peut pour pécho. Et nos entourloupes de sales féministes les arrangent pas mais ne les empêche pas non plus de brâmer comme des damnés.

Donc ils détournent ce qui est bizarrement nommé “nos” outils pour nous en mettre plein la gueule. En fait ce sont leurs outils mais ils font un tour de passe-passe sans aucun trucage et hop, récupération discrète ! Rien dans les mains rien dans les manches, une logique récupérée au fond d’un tambour de sèche linge à la laverie du coin et on y va !

Pour moi, la chouine à la cancel culture a un avantage : elle désigne rapidement mes adversaires politiques. Parce que, soyons sérieuxses, s’approprier les outils des dominé-es pour asseoir sa suprématie, c’est assez moche et ça te qualifie pas pour le prix du Mec Bien de l’année.

🐓🐓🐓

Conclusion : si un mec beugle à la cancel culture tu peux être sûre de deux choses.
– Il est profondément antiféministe
– Il est profondément coupable

Ouais, il suffit pas de dire “je suis féministe” pour l’être, quand on est un mec cis blanc bourgeois au capital culturel de ses grands morts. Un mec qui dit “woke” ou “SJW” ou “Cancel culture”, je sais d’avance qui il est. Un mec qui utilise ses problématiques personnelles pour éclipser sa merde (Non, tu n’es pas la seule personne gay du monde et non, ça ne te dispense pas d’utiliser ton cerveau, on est pas dans un jeu de cartes de l’oppression, on est dans la vraie vie .). Trop fatigué, trop de pression, trop de commentaires, pauvre petit chaton seul et abandonné dans ses privilèges

Tout chaton qu’il soit, je lui parle pas.

Parce que tu sais quoi, Jean-Nuisible ?

Tu peux bien aller te faire foutre, dans toutes les positions que tu veux et avec un-e ou plusieurs partenaires consentant-es, juste m’envoie pas de photo souvenir, stp.