Heure de réveil : 5h04 (appel de la croquette)

<void/>

Je suis deg, j’ai pris un peu par hasard un livre d’Emmanuel Todd en fin d’année dernière, sur la lutte des classes au XXIème siècle. J’avais bien aimé certaines de ses interventions et je suis vraiment pas au point donc je me suis dit pourquoi pas.

Le JOUR, je te jure, le JOUR où je le sors pour le lire, le lis que ce type est encore un connard patriarco-sceptique. J’aurais jamais pensé écrire un jour “patriarco-sceptique” mais, hey, tout arrive.

“Le patriarcat n’a jamais existé” mais mange tes mortes, Manu.
😭

Bref.

🔥🔥🔥

On causait Lutte des Classes et tout ça, et puis un truc m’a semblé assez évident, là, comme ça. Un truc tout bête, une question primordiale à réfléchir avant toutes les autres…

😬 Si le privé est politique, on est grave dans la merde avec nos mecs.
(Je reprécise, je parle de mecs cis, je ne l’indiquerai pas systématiquement dans le billet)

Est-ce que tu fais confiance à un mec qui, après 5 ans, ne sait toujours pas lancer une lessive ?
Regarde : toi, tu y arrives. T’es sensée être “inférieure” et pourtant, tu sais utiliser cet appareil de très haute technologie nécessitant 3 doctorats et 1 stage à la NASA pour le lancer 👽

J’ai en tête une histoire récente lue chépaoù, un truc à clickbait mais très significatif. Que je n’arrive pas à retrouver.

🐙 Une femme en situation de handicaps est aussi instagrammeuse de talent. Elle est mariée, et a deux enfants. Elle se déplace en fauteuil ou en déambulateur.
Elle poste un selfie d’elle avec son mari figé devant la machine à laver et raconte son histoire.

Le couple s’est installé ensemble dans une maison, et ont acquis une machine à laver tout à fait banale. Le mari ne sait pas se servir de la machine et donc, n’en fait pas. La femme lui fait un papier avec les programmes, mais il ne comprend pas. Il perd le papier, il s’énerve. Cet ingénieur en informatique est-il soudainement devenu bête ?
Alors il se plaint : le papier s’est envolé, c’est pas facile la vie.
L’épouse achète et fait fixer un tableau blanc dans la buanderie. Elle lui demande de recopier les instructions sur le tableau. Il le fait.
Mais il ne fait toujours pas la lessive.
Le selfie montre une femme épuisée, à bout de nerfs, tandis que son mari joue aux imbéciles devant l’appareil maudit.

😾 Ça s’appelle la stratégie du mauvais élève en francais et weaponized incompetence en anglais.
Les enfants font ça : c’est trop haut, c’est trop loin, je sais pas faire, maman, fais le à ma place ! Ou font exprès de saboter la tâche en question pour qu’on ne leur demande plus. Le mien met parfois ses chaussures à l’envers et me demande “maman, c’est bon ?” tout en sachant pertinemment que non et que les 5 mn qu’il vient de passer à ne pas mettre ses chaussures ont transformé un petit retard en grand retard. Et comme on est en retard, je lui mets ses chaussures ET son manteau.
Il a gagné en simulant sa propre incompétence 🍻
(non il ne boit pas de bière)

Les gants sont toujours roses, dans ces cas-là. Pour rappeler qui gère, tsé.

🧄🧄🧄

Ok, maintenant, amies hétéro, bi, pan ayant été ou étant en couple avec un homme cis : comment se passe ou se passait la vie domestique ?

👻 Je triche, je suis une sale féministe et je lurke plusieurs groupes où on partage des témoignages.

🥔🥔🥔 L’un de ceux qui m’ont le plus marqués est cette femme qui raconte que son mari en a marre de faire à manger. Alors il met les pommes de terre crues, entières, dans le plat à gratin et les passe au four. Il présente également des poireaux entiers, non lavés, à peine cuits, au dîner du soir.

On atteint un niveau extraordinaire, là, non ? D’autant plus qu’il cuisinait parfaitement correctement quelques mois avant. Mais là, tu sais ce qui se passe ? Il est déprimé. Il est déprimé MAIS il ne consulte pas. Il n’effectue aucun geste vers une potentielle rémission non plus. Il attend que sa femme prenne rendez-vous car elle n’en peut plus.

Au niveau imbécilité feinte, franchement, j’ai JAMAIS vu plus efficace que les enfants ou les mecs cis 👏

Nous, ça nous gaslighte à mort, moi, en tout cas, ça me rend ouf et ça leste totalement mes journées. Pourtant le modèle avec lequel je vis est bien, mais il a encore des comportements infantiles très agaçants (par contre, je reconnais qu’il a beaucoup progressé en 15 ans, il arrive à prendre des initiatives et tout, merde, on dirait que je parle de l’Enfant).

https://uneheuredepeine.blogspot.com/2014/04/la-strategie-du-mauvais-eleve.html

🐰🐰🐰

☠️ Ok alors meuf, t’es totalement dans le zion, on parlait Lutte des Classes et toi tu ajoute une couche de cismisandrie juste pour servir ton agenda féministe, espèce de fourbe.

Attends, ça va venir.

Moi, si il y a un type d’homme à qui je ne fais absolument pas confiance, ce sont les mecs bien habillés qui causent bien et qui sont charismatiques. Ils prennent toute la place, savent tout, sont plus intelligents que toi et te renvoient dans les cordes à la moindre occasion. 👔 Si ils sont en costard, c’est discriminant d’emblée. Le seul truc que j’ai envie de faire à un mec en costard c’est de lui jeter mon café à la gueule pour qu’il paye un nettoyage à sec.

❌ Si les femmes sont effacées de l’histoire, c’est que leurs homologues à couilles sont plus écoutés. On leur fait confiance. Elles ne sont qu’accessoires, une fois la lutte terminée, on va dire que les femmes n’ont pas participé, alors qu’elles sont en première ligne sur beaucoup de combats : artisanes, paysannes, ouvrières en grève avec parfois des actions violentes. Il y eut des femmes terroristes.

[Aparté : j’ai lu le livre de Michelle Perrot “Les Femmes ou les silences de l’histoire” et c’était vraiment bon mais un peu universitaire. J’ai vu que Titiou Lecoq avait sorti “Les Grandes oubliées – Pourquoi l’Histoire a effacé les femmes” et oui, il est déjà sur ma liste de lecture. Silvia Frederici évoque aussi les révoltes féminines au moyen-âge dans “Caliban et la Sorcière”, qu’un mec cis m’a volé, si, si, pas de honte]

💥 Il est utile de dépouiller les femmes de leur violence. En les rendant virtuellement inoffensives on les rend impuissantes. Une fois le combat remporté, elles disparaissent, car elles ne peuvent, intrinsèquement, PAS être des guerrières. Vu qu’elles sont des mamans d’amour gnan gnan qui veillent sur leur famille blablabla.

💥💥💥

Je ne fais AUCUNE confiance aux leaders masculins ou à ceux qui jactent fort et beaucoup. Pire s’ils ne savent pas lancer un programme synthétique à 30°C.

🍇 Je parlais de mon grand-père qui devenait aubergine (nan je mets pas d’emoji aubergine en parlant de mon grand père) à table en s’énervant sur une de ses filles trop nulles en politique qui n’a rien compris à la vie. Cette personne adorable qui m’a élevée se transformait en dragon lorsqu’on remettait en jeu sa pertinence.
Aujourd’hui, on s’engueulerait forcément sur le féminisme, et pas qu’un peu.

🐉 Mes expériences en terme de débat politique sur les internettes se résument à la couleur aubergine.

Sans forcément en venir aux insultes, on m’a sorti des trucs parfois outre-réalité. Les qualificatifs lapidaires “bourgeoise” “parasite” “idiote utile de l’extrême-droite” me suivent encore. Non, je n’ai pas lu les Livres de Référence; non, je ne suis la ligne d’aucun parti. Est-ce que ça fait de moi une nuisible ? Manifestement oui. Je me bats pour ma gueule et celle des copaines en sale égoïste que je suis.

Bon, j’en ai rien à battre de nuire à ces gens là alors sans regret.
Mais pour moi c’est significatif.

🤔 Pourquoi se permettre autant de violence dans la sphère privée en imaginant qu’on va tout oublier quand ils s’expriment publiquement ?

On a bien cette distinction avec, heu, par exemple, heu, DSK : politicien brillant il paraît, mais totalement à benner humainement. Est-ce important qu’il se comporte bien dans sa vie privée ? Est-ce que ça nous regarde ? Ou plutôt : est-ce bien raisonnable de laisser un agresseur sexuel patenté commander quoi que ce soit ? Le mec ne sait manifestement PAS se contrôler ! Il voit une belle meuf il l’agresse et il dira “ouin, c’est plus fort que moi” et nous on séparera l’homme du politicien en se disant que personne d’autre ne peut faire son travail, sauf que si, complètement, merde, ils sortent tous des mêmes écoles.

PERSONNE N’EST IRREMPLAÇABLE


🐋🐋🐋

Mais merde, je vais le graver et le clouer au dessus de ma porte. Personne n’est irremplaçable.

On en a un “pas trop mal” et on ne veut surtout pas le laisser filer. Pourquoi ? D’autres sont aussi “pas trop mal”. Et pour moi, un violeur n’a pas le droit de diriger quoi que ce soit, parce que c’est un criminel. Je ne veux pas que mon ministre de l’Intérieur soit un criminel, tu vois ?

Oh…wait…🤨

Tu vois, c’est pour ça que, sans virer bigote, le privé est politique aussi dans ce sens là. Je ne demande pas une pureté absolue dans la vie privée, je demande juste que les gens qui piquent dans la caisse ou qui agressent sexuellement d’autres personnes rejoignent leur destination finale : une pièce entièrement vide à l’exception d’un bocal de cornichon solidement fermé.

Quand je vois le comportement de certains e-militants sur les réseaux sociaux, franchement, je suis pas fière. Du sarcasme mal placé, des humiliations verbales, des accusations sans fondement, et une non-réponse aux questions couplée à une non-lecture des réponses. Si tu regardes bien, ils en ont rien à carrer, ils sont là pour parler, recopier du paragraphe et t’écraser de leur Savoir.

T’écraser.
T’écraser de leur présence, de leur sur-représentation, de leur toute-puissance, pour te réduire au silence. Dans beaucoup de groupes politisés, les femmes fuient ou ferment leur gueule. Il y en a qui résistent et je les aime fort, mais elles sont rares. Devant la supériorité numérique et la violence acharnée, moi je me casse 🤷‍♀️


🍰🍰🍰

Parfois, je lis “Oui mais quand on aura abattu le capitalisme…” et je suis d’accord.
Ma question est : qui ?

👉 Qui laisse-t-on combattre en première ligne (médiatique) ?
Des hommes cis (et blanc la plupart du temps)
C’est eux qu’on voit à la télé. Des mecs blancs qui luttent.

Je suis sur le site du Haut Conseil à l’Égalité (en sources) :

🌈 Au 14 avril 2019, les femmes représentent 52,3% des électeur.rice.s inscrit.e.s sur les listes électorales.
🌈 En octobre 2017, suite aux élections sénatoriales, le Sénat est composé de 31,6% de sénatrices (110 sur 348), contre 25% en 2014 (87 sur 348) et 22,1% en 2011 (77 sur 348).
🌈 Le Parlement européen est composé en moyenne de 36,0% de femmes, allant de 16,7% pour les représentant-e-s du Luxembourg à 61,6% pour les représentant-e-s de la Finlande (la France est 8ème sur 28, avec 45,9%)
🌈 En 2018, les Parlements du monde toutes chambres confondues étaient composées de 23,9% de femmes (23,6% en 2017).
🌈 A l’issue des élections départementales de mars 2015, les femmes composent 50% des conseils et 48,4% des vice-présidences, pour lesquels existent des contraintes paritaires strictes. Les femmes ne composent que 9,9% des présidences des Conseils départementaux, pour lesquelles ne s’applique aucune contrainte paritaire.
🌈 Les maires, pour l’élection desquel.le.s n’existe aucune contrainte paritaire, sont la plupart du temps des hommes : 17,2% de femmes maires dans les communes de moins de 1000 habitant.e.s, et 12,9% dans les communes de plus de 1000 habitant.e.s. Toutes mairies confondues, la part de femmes maires est de 16% (contre 13,8% en 2008).
🍹 Au sein du gouvernement Philippe, en mai 2019, 50% des membres du gouvernement sont des femmes.
🌈Au 1er janvier 2017, dans le monde 7,2% des chef.fe.s d’Etat (11/152) et 5,7% des chef.fe.s de gouvernement (11/193) sont des femmes
🌈 En 2015, 11% des préfet.e.s sont des femmes
🌈 En 2018, la part de femmes à l’écran à la télévision, dans les programmes de 18h-20 est de 39% (25% en 2016). Elle est de 29% en deuxième partie de soirée, entre 21h et 23h (33% en 2016). Enfin, à la radio, elles sont 39% dans les programmes du matin, entre 6h et 9h (35% en 2016).
🌈 En 2018 à la télévision, la part des femmes dans les programmes est de 42%, dont
– 52% parmi les animateur.rice.s et présentateur.rice.s,
– 37% parmi les journalistes et chroniqueur.se.s,
– 37% parmi les expert.e.s,
– Et 30% parmi les invité.e.s politiques.
🌈 En 2018 à la radio, la part des femmes dans les programmes est de 37%, dont :
– 39% parmi les animateur.rice.s et présentateur.rice.s,
– 39% parmi les journalistes et chroniqueur.se.s,
– 37% parmi les expert.e.s,
– Et 23% parmi les invité.e.s politiques.

Voilà.
Oh, c’est mieux qu’avant. C’EST PAS TRES TRES DIFFICILE EN MEME TEMPS 😡
En ce qui concerne les domaines *emphase* avec parité obligatoire. *emphase*

Les hommes occupent la majeure partie du paysage médiatique (et culturel).

Est-ce que tous ces pro-féministes de façade font quelque chose pour réellement agir pour l’inclusion des femmes ? Absolument pas.

😈 Et ça, c’est indépendamment des convictions politiques.

Le masculinisme transcende la lutte, ouvre les frontières et rassemble militants de tous bords : les bonnes femmes font rien qu’à parler et elles veulent qu’on soit moins privilégiés alors il faut les remettre à leur place.

🐇🐇🐇

 

Je ne vais pas faire le petit musée des horreurs des humiliations des femmes en politiques (Cécile Dufflot, en robe, sifflée par l’assemblée nationale, c’est sensé être assez représentatif de l’ambiance surchauffée des débats)(sans mauvais jeu de mots).

En fait, on a le même souci à petite échelle.

C’est pour ça qu’on fait des groupes non mixtes : parce que dans les groupes mixtes, on se fait agresser en permanence. Et même ça, on peut pas. Parce que le dicton dit :
“Pour faire venir un mec à une réunion féministe, il suffit de la rendre non-mixte”.

On se fait enfler quand on joue le jeu, on se fait insulter quand on fait nos trucs de bonnes femmes entre bonnes femmes, tout est fait pour qu’on ait pas de place en politique.
☣ De fait, c’est le cas.

Alors maintenant, dis-moi…est-ce que tu crois réellement qu’après le Grand Soir ces messieurs vont se découvrir féministes et fermer leurs clapets pour nous permettre de nous exprimer librement sur nos souhaits, nos désirs et nos espoirs ? 🙄

Nope. Aucune chance.
Il y aura sans doute parmi ce groupe de gens de gauche (donc de gens BIENS, tu sais, forcément, t’es de gauche, woot woot) des personnes qui voudront aider réellement. Les mêmes qui sont actuellement nos alliés et qui se chopent la même agressivité en réponse.
🤷‍♀️ Bah on leur fera tout autant fermer leur gueule.

Je ne sais pas à quel moment on peut croire que ces mecs, une fois au pouvoir, voudront le partager.

J’ai une citation hyper parlante d’un Jean-Nuisible lambda :
💘 “Elles veulent le pouvoir”
Si elles veulent le pouvoir, c’est qu’elles ne l’ont pas et ne l’ont jamais eu. Dire ça, c’est admettre qu’on a le pouvoir. Et, en effet, les hommes cis ont le pouvoir et ne veulent pas le rendre.

ET CE QUELLE QUE SOIT LEUR ORIENTATION POLITIQUE


🦋🦋🦋

C’est pas parce que tu affirmes te battre pour les personnes opprimées qu’on doit te croire. Des hommes qui se permet de me parler comme à une imbécile, j’en ai connus. Les fausses promesses, les déclarations d’intentions pétées, je connais aussi.

Les virilo antifa qui se pignolent sur la lutte armée ne font, à mon avis, pas de bons candidats à un avenir plus égalitaire, non. Je vois juste des mecs qui ont envie d’exprimer leur agressivité sous cette forme. Peu importe ce qu’ils croient : normalement, on parle correctement aux personnes de “notre camp”.
Si ils avaient été élevés ailleurs ils seraient sans doute survivalistes, aujourd’hui.

🌵 Je n’ai pas confiance. Ces gens veulent contrôler le corps des femmes, peu importe leur couleur politique. J’ai un peu plus de respect pour les gauchistes, oui, évidemment. Mais je les crois pas et je ne leur fais pas confiance.

Quand on me dit “On va déjà faire ça, pis ensuite on verra pour les femmes, hein ?” j’ai l’impression de voir l’histoire bégayer. Parce qu’on nous a fait le coup un paquet de fois. On est en 2022, ça commence à faire longtemps, Olympe de Gouges.

Oh oui il y a des évolutions sociales, oui.
Heureusement 😑
Mais heu…la lutte pour le droit à l’IVG c’était pas fièrement porté par les hommes. Les acquis en faveur des droits des femmes n’est pas porté par les hommes. Les actions actuelles contre les féminicides ne sont pas portés par des hommes. On porte nos propres luttes, seules.


♟♟♟

L’autre souci, c’est qu’ils ont pas encore capté qu’on était grosso modo 50% de femmes dans le monde. Ils se sentent en supériorité numérique, alors que non.

Déposer ses gonades à l’entrée et essayer de réfléchir deux secondes à l’utilité de porter des combats en faveur des femmes, ne serait-ce que, juste par calcul, pour récupérer leurs voix, c’est pas acquis.

🤷‍♂️ Ils en ont rien à branler : c’est pas leur réalité. Eux sont du bon côté de la barrière, tout va plutôt moins mal que dans le pré d’en face, donc le monde est juste, donc osef.

Et quand une femme parle haut et fort, elle doit être détruite.

Mais sinon faut juste leur faire confiance : quand on aura gagné la Lutte, on s’occupera de vous 😆

Tu as déjà demandé à un homme cis de percer un trou dans un mur ? Moi, oui. Il s’en occupera plus tard. Ça fait deux ans qu’il s’en occupera plus tard, parce qu’il a mieux à faire de sa vie. Ils ne prennent pas particulièrement soin de leur maison, de leur linge, de leur santé physique et mentale, mais on est sensés leur faire confiance quand ils nous disent “je m’en occupe plus tard” ?

Le privé EST politique.
Ces comportements masculins toxiques, les injonctions à la virilité et à l’agressivité, l’idée que tout leur est dû (aka les incels qui affirment que mathématiquement, vu les femelles sur le marché, ils devraient niquer), comment tu veux que ça ne se traduise pas également dans la vie politique ?

🤔 Perso, un mec qui ne sait toujours pas lancer une machine à laver après 5 ans et un tableau blanc, j’ai du mal à le visualiser visionnaire luttant pour mon émancipation, tu vois ?


🎲🎲🎲

On est aussi un peu dans l’universalisme gauchiste. On est toustes égales, yeah ! 🍾

Donc si on est toustes égales sur papier, on est toustes égales dans la vie, donc pourquoi usurper les outils de luttes pour notre féminisme à la con alors qu’automatiquement, quand on aura gagné, tout le monde sans distinction sera sauvé ? Les féministes s’accaparent la Lutte pour leur propre agenda, c’est inadmissible qu’elles aient un agenda ! On lutte toustes ensemble et toustes de la même manière sinon c’est dissidence. Comme si on leur volait quelque chose. On porte des combats dont ils n’ont rien à foutre mais au lieu de nous laisser tranquilles, ils nous accusent d’occuper trop d’espace médiatique, de les écraser, de prendre toute la place (cf. chiffres HCE plus hauts).

Parallèle qui n’en est pas un mais qui concentre un peu cette réflexion : est-ce que le racisme a disparu depuis l’abolition de l’esclavage ?

🦕 Est-ce que les femmes ont acquis un statut supérieur en gagnant le droit de vote ? Je lis ça régulièrement, surtout de boomers un peu teubés “Ouin ouin vous avez le droit de vote il vous faut quoi de plus ?”

Tout, Pierre-Dugland, tout.

On veut tout.

Et on l’aura 🖕

PS : j’ai toujours pas trouvé comment m’encarter au Parti Féministe, visiblement c’est important d’avoir une instance supérieure qui valide notre combat pour les mecs, sinon on milite dans le vent et ça sert à rien. Tu saurais où je peux me procurer un Pass Féministe ?