Heure de réveil : 4h32 (chats)

Je me sens très dissipée ce matin. Y’a eu la claque post-injection, les tentatives de retrouver les commentaires et d’y répondre, les petits fruits en pâte à modeler mousse avec des yeux ronds…j’ai une vie palpitante.

On a aussi parlé de pigeons voyageurs et je crois que j’ai un peu dérapé avec le Casoar Voyageur porté par des aigles voyageurs parce que les Casoar ne volent pas. Mais l’élaboration du plan était fun, maintenant j’imagine très bien le tableau du Casoar aéroporté qui envoie des fientes toxiques ou des noix de coco sur ses ennemis…

J’ai aussi repensé à un truc que j’avais trouvé je ne sais où…

Tu savais que les êtres humains étaient zébrés ? 🤔


🦓🦓🦓

🐦 “Les lignes de Blaschko sont des motifs cutanés non aléatoires et normalement invisibles sur la peau et des phanères, mais qui (extrêmement rarement) peuvent devenir visibles chez l’être humain. Des marbrures et/ou des motifs caractéristiques apparaissent alors sur la peau.”
(Wikipedia)

En gros, tes rayures invisibles deviennent visibles à cause d’une hyperpigmentation qui peut être provoquée par différentes pathologies. Il existe d’autres types de lignes, les lignes de Langer mais elles sont moins fun (ce sont les lignes de tension qui “soutiennent” la peau).

🧩 On ne sait pas grand chose de tout ça excepté que la cause serait le “mosaïcisme”, c’est à dire la présence de plusieurs génotypes ou carotypes différents au sein d’un même organisme. Ou pas. On sait pas.

Une hypothèse sur Mentalfloss traduit par DeepL :

🐦 “Et aujourd’hui, nous savons ce qu’elles sont : des reliques cellulaires de notre développement d’une cellule unique à un être humain pleinement formé. Chacun d’entre nous a commencé par être une cellule unique, puis une petite boule de cellules. En se divisant, les cellules se sont différenciées. Certaines sont devenues des muscles, d’autres des os, d’autres encore des organes. Et certaines sont devenues de la peau. En continuant à se diviser, les cellules de la peau se sont étendues et étirées pour couvrir un corps en pleine croissance. Une ligne de cellules a poussé et tourbillonné à travers une autre comme du lait chaud versé dans un expresso pour faire un latte.”

Je laisse Wikipedia et la Science te raconter ça.

En fait, ces lignes en elles-mêmes sont normales et anodines, mais diverses affections cutanées peuvent les révéler. Ce n’est donc pas une maladie en soi, juste un souvenir de la croissance de notre peau.

Il semblerait donc qu’on puisse discerner ces lignes avec de la lumière UV.

Or, les chats et les chiens percevraient les UV. Percevraient. Donc potentiellement, ton chat ou ton chien te voit rayée. Ou pas, parce que je me méfie toujours un peu de ce genre de trucs. Ils voient les ultraviolets, ok, mais ils ne projettent pas de lumière UV sur nous. Du moins…pas encore…

MAIS IMAGINE 🙀🙀🙀

Pour mes chats, je suis peut-être un zèbre à croquettes (ou un bébé casoar)

Voilà.


🦥🦥🦥

Dans mon panier j’ai aussi le fameux “Test de Szondi” qui a autant de valeur scientifique qu’un témoignage d’enlèvement par les extraterrestres provenant d’un bégonia sous acide 🌸

Mais, comme d’autres tests de la même période, c’est un bon indicateur de la manière de penser de l’époque (1935).
Léopold Szondi, le créateur, a fondé une discipline nommée “la psychologie du Destin”. Comment ça claque, ouais !
(🎼 Jouer à Destin c’est changer de vie…)

Ça n’augure rien de bon, mais ça a un nom qui claque et qui présage de pas mal de choses. Qui n’arriveront sans doute pas.

🎯 Bref, on te donne une planche avec 8 portraits de gens, tu dois choisir tes préférés et ceux qui te repoussent le plus. La plupart des versions cheap en ligne te proposent une seule planche, la version anglophone que je te mets en source présente les 6 planches. Ça doit exister en français, mais très honnêtement, j’ai grave la flemme.

Le résultat dépend de tes affections/aversions : on repousse ce que l’on est au fond de soi, on aspire à ce qui nous semble positif.
Parce que je suis un peu retorse, je passe ce genre de tests fort volontiers, et de préférence plusieurs fois au fil du temps, comme avec le MBTI, pour voir si je change avec les années. Jusqu’ici, je suis infoutue d’avoir un score cohérent et stable dans le temps. De mémoire, depuis quelques années, j’ai passé le test 4 ou 5 fois 🔍

🐔 “C’est la bipolarité” 🐔
Ou pas, car si je suis en condition de passer un test c’est que je suis dans un état d’esprit bien particulier. Je ne passe pas ces tests en phase dépressive, par exemple, parce que déjà, respirer, c’est pas mal, alors j’ai pas envie.
Je ne les passe pas non plus en phase maniaque, parce que je suis occupée à inventer des trucs incongrus et que je saute d’idée en idée donc j’oublie ces foutus tests.

🕵 J’ai donc creusé, enfin, comment tu veux que je passe à côté d’une occasion pareille ? Et j’ai trouvé le site de la Fondation Szondi (szondi[point]fr)(Sise à Perpignan si ça te tente). Sauf qu’en scrollant…je me suis mis à me dire qu’iels avaient tous des visages que j’aurais rejetés s’ils m’étaient présentés sur une planche.
Donc je me suis demandée si ma répulsion indiquait qu’en réalité j’étais une psychiatre. Le mystère reste entier, le malaise aussi.

🎲🎲🎲

☝️ Oh, et l’homosexualité est classée dans les perversions sexuelles, c’est un peu LE détail qui me fait dire que les années 30 devraient récupérer leur héritage malheureux. 😬

Pour moi, c’est signe que les dés sont pipés et que personne n’a cru bon de rectifier le tir. C’est…grave ?
Classer l’homosexualité comme étant une perversion avec le sadisme… (j’ai sous les yeux un document de la Fondation Szondi donc ok ça a vieilli, mais ça a bien été édité en PDF et uploadé en 2021 si j’en crois l’url, à ce stade je ne crois pas en la faute de frappe) c’est heu…alors j’ai “complètement con” ou “🤦‍♀️ Ces gens travaillent avec le DSM-1”

L’homosexualité est une orientation sexuelle, pas une perversion. Je sais que tu sais mais ça fait du bien de le réécrire. Sur le sadisme, j’en sais rien et je vais m’abstenir parce que c’est casse gueule pour moi, les kinks.
On parle aussi d’hermaphrodisme et d’hystérie, je te laisse apprécier.

Note : ça a été renommé. Presque.
🐦 “H-drive” (pour les personnes hermaphrodites ou homosexuelles)
Pour moi, ça en dit BEAUCOUP sur la validité scientifique du test.

Ah, et…encore un bonus ?
🐦 “L’origine ethnique des sujets (germains et slaves) s’est révélée sans importance notable. Le test de Szondi peut s’appliquer tout aussi bien aux indiens, qu’aux asiatiques et aux africains. Ceci plaiderait pour le caractère universel des déterminants pulsionnels retenus par le maître hongrois.”

🙄
MUCH SCIENCE
UNIVERSALISME = BLANCHITÉ ⬜
Est-ce que je dois vraiment en dire plus sur l’universalisme blanc ou ça va ?
La blanchité est sensée la valeur de base, tout comme la masculinité est le protagoniste de nos pensées. Vérification simple : est-ce que tu as déjà été réellement hyper surprise d’apprendre en cours de lecture que le protagoniste est une protagoniste ? Est-ce que si je te dis “un trader de Wall Street” tu imagines un mec blanc en costard ? De base, on est calibré-es sur le modèle de mec cis hétéro blanc. On pense que tout le monde voit le monde comme ça.
C’est faux. Y’a d’autres gens dans la vie. Y’a nous.

Bref, iels appellent ça l’anthropopsychiatrie…tout en niant les spécificités anthropologiques des peuples et cultures non blanches.


🌎🌍🌏

🐦 “Quoi que Szondi ait pu dire, son schéma pulsionnel correspond à une intuition ou une vision d’essence ( Wesensschau ) . Il est à peine concevable qu’il résulte d’une démarche inductive basée sur des éléments d’observation empirique. La création szondienne relève bien plutôt d’une démarche hypothético-déductive dont l’expérience clinique vérifie la fécondité dans un temps second.”
(Toujours le PDF linké au dessus)

🙄
MUCH SCIENCE (bis)
On dirait du Rudolph Steiner, sans déconner…
(c’est le papa de l’anthroposophie et de la biodynamie)

L’intuition de Szondi est homophobe et raciste, toute infusée dans les années 30 qu’elle est. Le truc a été amélioré, depuis, et on peut voir qu’il existe toujours des praticien-nes qui l’utilisent, mais personne ne s’est posé la question de savoir si le postulat de départ était pas un tout petit peu pété.

Nope. Toujours pété en 2021. Toujours utilisé, également.

Pour finir, le léger détail amusant que je n’ai vraiment pas retrouvé tout de suite…la cerise sur le gâteau…
🍒Szondi était un peu psychanalyste, au fait🍒

🗯 “Ouais mais tu juges les années 30 et elles peuvent même pu se défendre”
🔘 Absolument. C’est parce que mon père est de 1937, je leur en veux toujours pour l’offense.

🗯 “Ouais mais si ça se trouve c’est super utile alors faut garder ce précieux outil”
🔘 Quitte à laisser véhiculer l’idée que l’homosexualité est une perversion ? C’est toi qui vois. Si tu ressens le besoin de pinailler là dessus, ne ne fais pas ici stp, par respect pour le reste de mon lectorat. Non, je ne plaisante vraiment pas. En aucun cas c’est justifiable de conserver ça tel quel, même entre parenthèses.

🗯 “Ouais mais moi j’y ai trouvé des trucs bien qui correspondaient”
🔘 On appelle ça l’effet Barnum. Si ce que tu as lu t’a éclairée sur ta vie, honnêtement, c’est chouette. Ça m’est déjà arrivé d’avoir des révélations intérieures suite à un test que je savais bidon, je passe souvent des tests bidons parce que je suis curieuse, je n’ai aucun jugement à porter.
🔘 Ce que je regrette, en revanche, c’est qu’on accorde un tel crédit à ces tests. Que tu te dises “oui c’est vrai, je suis comme ça aussi, tiens” et que ça entraîne une réflexion chez toi c’est GRAVE COOL. Mais ça ne veut pas dire que le test a une quelconque valeur : il t’amène à te questionner, littéralement, et c’est un exercice intéressant. C’est tout. Ce n’est pas un indicateur de trouble psychiatrique ni un quelconque outil diagnostique.

Dans tous les cas, je pense que ça peut être “amusant” de passer ce test.

Le tout dernier lien de la liste présente les profils de manière un peu plus détaillée, je t’invite à aller lire tout ça, c’est en français, tu vas vite voir le souci.

Je t’envoie le dernier portrait, histoire de :

🍘 L’invertie 🍘

🔹 Tendances refoulées : trouble de l’identité sexuelle, homosexualité*, travestisme*.

🔹 Déni : Vous surcompensez ainsi en affirmant votre sexe biologie et en en rajoutant. Tout ceci pour indiquer que vous êtes un « vrai » homme ou une « vraie » femme. Cela vous rend alors très macho (les hommes) ou très sexy (les femmes) et vous faites souvent dans l’hyperséduction (drague, collectionnite…). Vous entrez ainsi souvent en rivalité avec les personnes du même sexe.

🔹 Sublimation : Dans la lutte pour les valeurs d’égalité des sexes, parité des salaires… Ou du goût (et du succès) pour les activités traditionnellement réservées à l’autre sexe : mode, coiffure, maquillage pour les garçons. Ou encore moto, pilote de chasse pour les filles, etc.

Alors ?


🍉🍉🍉

C’est cool, je voulais parler de ces deux sujets mais ça faisait super court pour un billet donc j’avais jamais vraiment pris le temps de bien creuser.

Allez, c’est lundi, et si tu es comme Garfield, tu hais le lundi et tu vois ton humain-e de compagnie avec des rayures.

Ou pas.