Heures de réveil : 3h36, 4h42 (enfant, chats)

Vide, vide, vide.

Vide.

Je suis pas malheureuse comme les pierres mais je sais pas, il se passe un truc là-dedans. Sans doute à l’approche de mon anniversaire pour lequel j’ai toujours rien organisé. Je ne sais plus qui vient, j’en suis là du truc.

Histoire de faire style, j’ai mis ce message sur la page de l’événement, j’espère qu’aucun-e invité-e ne me lira ce matin et découvrira que j’ai rien foutu à part ranger et me colorer les cheveux :

“Hi ! J’ai tout fait à l’arrache alors je vous propose un tout nouveau concept révolutionnaire : chacun-e amène pour lui, on fout tout sur la table et on partage, on appellerait ça, je sais pas, l’Auberge Francilienne ?
Je vais faire breveter l’idée, c’est pas con du tout comme concept 🤔”

…oui mais j’ai de beaux cheveux aubergine. On peut pas TOUT faire.

Je vais commencer à écrire et puis on verra où ça nous mène. A moins que je trouve une idée géniale comme un recueil de blagues édité en 1981 qui me tomberait entre les mains par pur hasard. Ce serait improbable mébon. C’est tellement vieux, 1981, y’en a encore qui sont vivants ici bas ?

 🦝🦝🦝

Sinon, j’ai trouvé des groupes anglophones de support entre personnes souffrant de pathologies mentales et/ou de pulsions suicidaires. Bah on est grave en retard en francophonie. J’avais pas pensé que ça puisse être aussi soutenant et bienveillant. Il y a des groupes francophones dans le même mood, mais j’ai jamais vraiment trouvé de groupe aussi performant sur les questions de santé mentale. Soit je tombe sur des trucs pleins de gif de chatons, soit sur des memes pas forcément aidants même si amusants.

Si tu es anglophone :
https://www.facebook.com/groups/980957718913968/
https://www.facebook.com/groups/2526753740717065/

Si tu as des liens vers des groupes francophones, ça m’intéresse.

🎲 A propos de santé mentale, on m’a envoyé ceci :
“Comment devenir secouriste en santé mentale”

▶”Quel est l’objectif de la formation des gestes aux premiers secours en santé mentale ?

Cette formation a été créée sous le nom de Mental Health First Aid en Australie il y a 20 ans et a été adaptée en France en 2019. Elle s’adresse au grand public dans une démarche citoyenne.

Elle a pour objectif de former des secouristes en leur donnant des clés pour repérer les troubles psychiques (dépressions, addictions, troubles bipolaires, schizophrénie…) chez un collègue ou un proche. Et ainsi aider cette personne à aller vers le soin (structure de soins et d’accompagnement, psychiatres, ligne d’écoute…). Elle permet aussi d’avoir un comportement adapté en cas de crise. C’est un premier soutien pour ces personnes atteintes de ces troubles. L’association « Premiers secours en santé mentale France » a pour objectif de former 500 000 personnes d’ici 10 ans.”

J’ai envie de faire ça. J’ai plein de sous sur mon CPF il me semble. Je crois. Je ne sais plus. On verra. Mais c’est une excellente idée que de former les concitoyennes aux premiers secours lors des situations d’urgence psychiatrique. Ce serait bien, à terme, de former en même temps que pour le secourisme-pas-dans-la-tête.
Je pense que quiconque a vécu un “décrochage” chez un-e proche sera d’accord. Face aux crises, on ne sait pas toujours quoi faire.


☀☀☀

En consultation, on te prescrit ton traitement, mais on ne t’explique pas forcément bien ta maladie ni ce qui peut arriver. J’ai découvert l’année dernière que mes moments de déréalisation s’appelaient des moments de déréalisation, par exemple.
La première fois que ça m’est arrivé j’étais en panique totale et absolue mais j’étais seule et je n’osais ni ne savais qui appeler. J’ai attendu que ça passe en m’arrimant bien au sol (c’est une image) en mode touriste. Oh la belle bleue ! Mais quelle étrangeté, soudainement, le monde était comme ça il y a 10 mn ?

Quand j’avais 15/16 ans j’avais l’infirmière scolaire à qui j’avais déjà parlé de ce qui était encore secret, alors je me disais que tout le monde allait me prendre pour une folle. A raison. Plus tard, j’ai porté plainte contre la personne qui m’a agressée, imagine si j’avais dit que j’avais des épisodes de crise dissociatives ²pour le procès ? Je pense vraiment que le fait que je sois bipolaire me rend vulnérable à ce genre d’apriori. Ce connard a été acquitté en première instance (et continue de bosser avec des enfants, il a même été promu plusieurs fois par son employeur de l’époque pour lequel il travaille toujours, normal) , en plus, tu imagines si on avait dit “Elle est bipolaire” ? Ça aurait été plié. Une “connaissance” a vécu un peu ça, hyper traumatisée après une nuit de violences, qui finit par partir totalement en vrille et qui se fait retoquer de chez les flics parce qu’elle n’est pas “dans son état normal”.

J’aurais eu internet, tu vois, j’aurais appris des choses. Parce que c’est sur les groupes de soutien et d’entraide que j’en ai le plus appris sur mes pathologies, psy ET rhumato. En bientôt-39-ans j’en ai plus appris via ces groupes que par le corps médical dans son ensemble, et j’en ai vu, des médecins. Genre plein.

C’est ici que j’ai appris la fibromyalgie et la spondylarthrite, conjointement avec un forum phpBB visuellement atroce. Parce que les réponses des médecins qui faisaient semblant de me suivre étaient soit évasives soit inexistantes.

🧑‍🔬 “Ah, vous avez été chercher votre maladie sur google hein ?” 🥼
Mais je t’emmerde, Jean-Bac+10, je t’emmerde !
On dirait que ces gens se font un concours de qui en dira le moins à sa patiente. On est sans doute trop connes pour comprendre, je sais pas.

Le mot que j’avais osé dire en me déshabillant ?
Le mot de la honte ?
“Enthèse”
(“L’enthèse désigne la zone d’insertion d’un tendon, d’un ligament, d’une capsule ou d’un fascia sur un os. En résumé, l’enthèse appartient à la fois à la structure s’insérant sur l’os et à l’os sur lequel elle est insérée, avec des caractéristiques qui lui sont propres.”)

Je souffre d’une forme enthésique de la spondylarthrite. Du coup je sais où j’ai mal, non ? Genre j’ai mal mais je dois attendre qu’on me dise à chaque fois “ah oui, c’est les enthèses” tout en faisant semblant de ne rien comprendre ? Pire, ce jour là il me dit juste après “10% des patient-es ont cette forme de la maladie, c’est très difficile à détecter et prédominant chez les femmes”.
Ok en gros tu expliques là, à l’arrache, pourquoi j’ai pas été diag avant 2008 après m’avoir reproché de m’être renseignée de mon côté ?

Much medicine, donnez moi le Nobel, plz 🙄

Je suis même pas fâchée, je me suis résignée. “Résignée” car heureusement, les groupes de patient-es font du bien. Résignée de ce que pouvait m’apporter la médecine au delà du traitement médicamenteux on va dire.

Et on se demande pourquoi les gens ont plus confiance en l’homéopathie qu’en la vaccination. Bref. Vaste sujet.


🐟🐟🐟

Bon, j’en suis là, je vais Googler “C’est quand l’Apocalypse ?”

C’est là.

Sur ce site on trouve un sondage qui demande :
“Pensez-vous qu’une nouvelle guerre mondiale va bientôt éclater ?

🟢 Oui (57.8 %, 1069 votes)
🔴 Non (32.5 %, 601 votes)
🟠Sans opinion (9.6 %, 178 votes)”

J’ai voté non. A mon sens on est sur une longue guerre économique et commerciale, il n’y a pas forcément la nécessité d’utiliser de l’armement lourd (au sens : nucléaire), du moins pour le moment. Mais, hey, ces gens parviennent toujours à nous surprendre !
🥴

▶ ” L’horloge de la fin du monde ou horloge de l’Apocalypse (Doomsday Clock en anglais) est une horloge conceptuelle créée en 1947, peu de temps après le début de la guerre froide, et mise à jour régulièrement depuis, par les directeurs du Bulletin of the Atomic Scientists de l’université de Chicago, sur laquelle minuit représente la fin du monde, l’Apocalypse.
L’horloge utilise l’analogie du décompte vers minuit pour dénoncer le danger qui pèse sur l’humanité du fait des menaces nucléaires, écologiques et technologiques.”

Si je trouve la métaphore de l’Horloge de l’Apocalypse assez bonne, je trouve dommage qu’on ait que cette image. Parce que les gens n’ont pas forcément un sens inné des grands nombres.
“5 milliards d’années” ce n’est pas une notion concevable pour nous. Même sous ce format, ça reste surréaliste. Il est 23h quelque chose depuis un moment.

🦩 En 1969 il était 23 h 50, en 1980 il était 23 h 53, aujourd’hui on est à 23 h 58 min 20 s.
“On était déjà dans la merde en 69”. Au lieu de stresser, le truc peut même être rassurant. L’aiguille n’a pas beaucoup bougé, finalement, ça vaaaaaa.

En tout cas pour moi ça dédramatise et c’est sans doute pas le but recherché. Après, je suis assez nihiliste dans l’âme, c’est ptet ça. Ou les anti-dépresseurs, ou alors l’origan, au choix.

Mais il y a aussi l’effet angoisse totale, qui n’est pas beaucoup plus productif. Paniquez, paniquez, paniquez !
L’angoisse peut mener à la sidération et l’inaction ?
Culpabilisez ! Culpabilisez ! Culpabilisez !

Par ailleurs, cette horloge n’est pas une horloge, au sens où c’est nous qui changerons l’heure chaque année. Je pensais qu’on avait la thune pour s’acheter une pile-bouton digne de ce nom mais visiblement iels ont fait n’importe quoi à la logistique.
Le principe d’une horloge c’est d’avancer régulièrement et d’indiquer l’heure de la manière la plus fiable possible.

Cette horloge-là prend en compte les éléments politiques, sociaux et climatiques, mais par exemple on a gagné 14 mn entre 1988 et 1991. 14 mn ? Pourquoi 14 mn ?

▶ “À l’origine, cette horloge évaluait la possibilité d’une guerre nucléaire mondiale, en soulignant la menace liée à la prolifération des armes nucléaires. Depuis 2007, l’horloge prend également en considération les perturbations dues à la reprise de la course à l’armement nucléaire et aux nouveaux acteurs qui se joignent aux anciennes puissances nucléaires, le risque d’un déclenchement de la guerre par un accident technique, un acte de terrorisme ou une attaque informatique, les problèmes liés au changement climatique, aux hydrocarbures (pic pétrolier, géopolitique du pétrole) ou encore les « nouveaux développements dans les sciences du vivant qui pourraient infliger des dommages irrévocables », c’est-à-dire les risques liés aux nouvelles technologies (nanotechnologie, biotechnologie, etc.)”

Tu le savais ? Que ça avait été créé en 1947 et que les indicateurs portaient sur la guerre froide ? Que l’horloge avait été créée à Chicago, donc aux US ?
Pourquoi ne pas bouger l’aiguille quand les US préparent des bombes ? Parce que niveau armes de destruction massive, ils sont pas mal non plus.

Moi, tu vois, ça me chiffonne. Je me demande un peu comment tout ça est calculé. On voit bien que le temps restant obéit à des critères vraiment chauds à chiffrer.
1988, apaisement des tensions entre US et URSS : +3 pts
1990, le mur de Berlin tombe : +4 pts
1991, dislocation de l’URSS : +7 pts
On a perdu 75 ans avec Trump ou pas ?

Ok donc le “monde” c’est les Etazuni et la Russie, c’est ça ?

2010, COP 15 : +1 pt

Je suis perplexe. Nos dirigeants se font un gueuleton privé chépas où et signent des accords que personne ne respectera, on gagne 1 mn.

🙍‍♀️

Si tu en sais plus que Wikipedia, ça m’intéresse, parce que ça pue, là. Enfin non. Techniquement, on va de toute façon toustes crever.


🐿🐿🐿

Je préfère de loin le “Jour du Dépassement”. Le concept, pas le fait de mourir lentement rôtie sous le soleil radieux du Val de Marne. Je trouve ça plus efficace et pédagogique.

Depuis cette le 29 juillet dernier, on vit à crédit. On vit sur des ressources qu’on a pas encore, on surconsomme, je ne sais pas comment bien résumer parce que c’est pas vraiment dans mon champ de compétences.

C’est ptet juste moi, je ne sais pas, mais cette date fait de moi une personne bien plus concernée. Il doit s’agir d’un biais quelconque. Autant je trouve l’horloge de l’Apocalypse tirée par les cheveux et inutilement sinistre, autant le principe de “on a produit tout ça, on consomme ça” me semble plus simple et plus efficace. Ici, pas question de minutes ramenées à l’échelle de la Terre (la conceptualisation des très grands nombres est excessivement difficile, perso 5 millions et 5 milliards, pour moi c’est “beaucoup beaucoup” et “Beaucoup” dans ma tête ça commence à 1000.)

L’Afrique du Sud connaît son “jour zéro” par exemple. Le jour zéro c’est quand il n’y a plus d’eau. Ouais, ça craint.
Ce jour zéro devait arriver en 2018 mais a pu être repoussé en 2019 en économisant l’eau. J’ai cherché des infos plus en détail sur une pénurie totale mais visiblement, iels s’en sont (très) bien sorti-es.

Mais pourquoi je vais chercher ça, moi ?

Parce que, voilà.


🥦🥦🥦

BON ALLEZ LES BLAGUES !

Ouais non ça va bien deux minutes la déprime, je vais voir ce que l’amie Elo m’a trouvé, j’ai feuilleté 3 pages et c’est déjà magique.

Y’a POPECK dedans ! Des blagues de Popeck ! Y’a moyen que ce soit tellement malaisant !!!

Ok, ça commence par :
“Robert Castel raconte
les meilleures histoires de Kaouito le pied noir
prix “Gaulois””

OMFG.


Et oui, je vais éviter les blagues racistes, évidemment. On est sur une page de qualité, ici, on raconte pas de trucs qui perpétuent l’oppression parce que la liberté d’expression c’est aussi le devoir de fermer sa gueule quand il le faut.

Ah, une que je ne capte pas, sans doute en raison du décalage horaire. 1981 c’est HYPER VIEUX aussi. Fuck.

👻 “Alors, Kaouito, et ton fils, il travaille ?
– Ouais ! Et il a trouvé une bonne place hein !
– Sans blague, qu’est-ce qu’il fait ?
– Il est clerc de notaire chez un huissier”

LA MORT DU FUN C’ETAIT MAINTENANT 🤦‍♀️

💵 “‘Je regrette, dit un monsieur, je ne donne jamais d’argent, à qui mendie dans la rue.
– Bah ! Qu’à cela ne tienne, dit Kaouito, montons dans mon bureau”.

🙎‍♀️
L’enterrement du fun, sous tes applaudissements.
On est qu’à la page 8, c’est la deuxième page du recueil, je suis déjà plus affligée qu’après un des jeux de mots de mon mari. Oui, tout ça.

☠️ “A Alger, à la prison de Barberousse, un assassin devait être guillotiné. Au petit jour, le directeur de la prison, le sous-directeur, l’avocat, l’aumônier, le Procureur de la République et diverses autres personnalités pénètrent dans la cellule. On réveille le condamné. Il ouvre les yeux, regarde tout ce monde autour de lui et demande innocemment “Est-ce que ma présence est vraiment nécessaire ?””

Lol avec la peine de mort ho ho ho. Trop drôle de tuer des gens. Haha.
On justifie ça avec le mot “assassin” au départ, histoire de tuer (hahaha tuer haha) les index levés. Par ailleurs, il ne me semble pas que :
– l’usage soit de faire venir tout ce troupeau DANS la cellule
– tout le monde tienne dans cette foutue cellule qui doit pas faire 50 m² non plus.
– le mec ne se soit pas réveillé avant
– le mec ait super bien dormi la nuit précédant son exécution.
– la peine de mort soit un truc drôle, quelle que soit l’époque.

Mais je suis pas une meuf trop trop fun, tu vois.

Moi mes blagues, c’est genre :

“Une femme noire, une femme trans et une lesbienne entrent dans un bar. Alors un mec cis se lève et dit : “Mais pourquoi je suis pas dans la blague, moi ?”

“Quelle est la différence entre une méduse et un mec cis ?
Aucune, les deux sont fragiles et toxiques”

“Combien faut-il d’hommes pour changer une ampoule ?
– Pas tous les hommes !”


☢☢☢

On s’en est pas trop mal sorties, je trouve.
Hier j’avais envie de discuter mais je me suis dit “non mais bon tout le monde s’en fout”, puis en fait, merde, je suis en thérapie, je fais ce que je veux, je suis pas obligée de surperformer tout le temps, faut que je prenne plaisir à ce que je fais.

Il nous reste 577 pages de blagues, en plus.
Popeck est à la fin et je suis un peu rigide sur la linéarité de ma lecture mais si vraiment c’est un souhait je sauterai des pages.

Nous sommes le jeudi 5 août 2021, il est 8 h 18.
Bonne nuit.